23 Novembre 2017

Ile Maurice: Blanchiment d'argent - La commission anticorruption sur la piste d'un axe Maurice-Australie

Ajay Shanto, un commerçant, a été arrêté par l'Independent Commission against Corruption (ICAC) ce jeudi 23 novembre. Il a par la suite été traduit en cour. Les enquêteurs le soupçonnent d'avoir pris part à un plan visant à blanchir de l'argent en Australie.

Selon la commission anticorruption, outre Ajay Shanto, le plan de blanchiment d'argent impliquerait un dénommé Widley Bonne, son frère Wakefield Nelson Bonne, Marie Lauriana Goumard, Clerk, et le comptable Lo Wai Lo Wing Kwan. Ces deux derniers sont poursuivis par la police pour faux et seraient les canaux par lesquels de l'argent serait sorti de la compagnie Super Construction Ltd pour atterrir sur le compte bancaire de Widley Bonne en Australie.

Transfert d'argent non autorisé

Les faits remontent à 2009. Les directeurs de Super Construction Ltd ont signalé à la police qu'un transfert non autorisé de AUD 8 300 (Rs 220 199 au taux de ce jeudi) a été fait de leur compte à la firme BW Painting Services en Australie. La Financial Intelligence Unit a soumis l'affaire à l'ICAC.

Suivant une demande d'assistance légale mutuelle formulée par Maurice en 2013, la police fédérale australienne a interrogé le directeur de BW Painting Services. Celui-ci est Widley Bonne, un Mauricien qui a obtenu la citoyenneté australienne.

Le plan

Widley Bonne a expliqué à la police fédérale australienne qu'il était dans une situation financière difficile et que son frère, Wakefield Nelson Bonne, un Storekeeper à Flying Dodo, lui a offert son aide. Le plan était que de l'argent serait transféré de son compte à Maurice et que Widley Bonne renverrait une partie de l'argent sur les comptes mauriciens en gardant une fraction comme profit.

L'enquête de la police fédérale australienne a démontré que le compte de BW Painting Services a été crédité de AUD 8 300 et de AUD 24 750 (Rs 656 618) d'un autre compte mauricien. Un retrait des deux sommes a par la suite été effectué.

14 transactions

Toujours d'après l'enquête, les sommes de Rs 273 163, Rs 134 864, Rs 26 088 et Rs 12 705 ont été créditées sur le compte d'Ajay Shanto en 2010. Un retrait de ces sommes a été fait au moyen de 14 transactions.

Ajay Shanto a gardé le silence durant son interrogatoire. Cependant, Wakefield Nelson Bonne a confirmé qu'il le connaissait bien.

Ile Maurice

Tourisme - La Chine toujours en perte de vitesse

Le marché émetteur chinois est toujours en régression. Il a chuté de 30,4 % en novembre 2017… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.