23 Novembre 2017

Burkina Faso: «Education à la vulnérabilité» - une urgence de notre temps, selon le frère Pierre Ouattara

revue litteraire

Dans cet ouvrage, Pierre Ouattara évoque plusieurs facettes de la vulnérabilité. D'abord la vulnérabilité de Dieu qu'on découvre dans le christianisme à travers la figure de Jésus Christ, mais aussi de celle de l'enfant qui apprend aux adultes à être responsables, à se contrôler et à se maîtriser quand ils ont affaire à un enfant.

L'auteur parle également de la vulnérabilité de la femme, à travers laquelle l'homme pourrait mieux l'apprendre à travers la douceur que montre la femme, une douceur qu'il présente comme une force qui se montre forte contre elle-même. Il propose alors une nouvelle manière d'habiter notre monde : la culture de l'hospitalité par l'éducation à la vulnérabilité.

L'éducation à la vulnérabilité est donc présentée par l'auteur comme l'éducation à la conscience de la vulnérabilité. Elle est également présentée comme «le fait de conduire les personnes et les communautés humaines à découvrir au cœur de leur vulnérabilité, les énergies, les ressources de l'esprit et du cœur en vue de la créativité pour guérir des blessures, se relever des chocs, pour se reconstruire, se réinventer après des expériences violentes et traumatisantes».

Si présenter la vulnérabilité comme une valeur à laquelle il faut éduquer apparait comme une gageure, l'auteur quant à lui, montre l'urgence de relever ce défi si les êtres humains ne veulent pas perdre leur humanité et compromettre définitivement leur possibilité de survie dans un monde qui, par leur faute, est devenu paradoxalement moins hospitalier en dépit des progrès extraordinaires de la science et des technologies. Et ce, au regard des problèmes environnementaux. D'où la nécessité selon lui, d'apprendre à mieux habiter la terre.

«Je pense la problématique de façon globale dans le sens d'une éducation qui sera autre que l'éducation que nous avons pratiqué jusqu'à présent. J'entends par éducation autre, une éducation qui apprend aux enfants à habiter là où ils habitent, à être attentifs à leur environnement, à faire attention à la maison où ils vivent, à la rue, à la cour, à la végétation pour que les enfants au lieu de regarder la télé et être bombardés par des images venus d'ailleurs, qu'ils puissent connaitre mieux leur environnement et soient capables de relever les défis de l'environnement où ils habitent», explique Pierre Ouattara.

Burkina Faso

19 ans après, l'espoir renaît quant à l'affaire Norbert Zongo

Cela fait dix-neuf ans que le journaliste burkinabè Norbert Zongo, directeur de L'Indépendant, a… Plus »

Copyright © 2017 Fasozine. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.