23 Novembre 2017

Ouganda: Meurtre du porte-parole de la police - Inculpations en lien avec l'ADF

Photo: Daily Monitor
La police sur les lieux où l'ancien porte-parole de la police Andrew Felix Kaweesi a été tué.

En Ouganda, trois personnes ont été inculpées de terrorisme jeudi 23 novembre dans le cadre du procès concernant le meurtre de l'inspecteur général de police Félix Kaweesi, l'ancien numéro deux de la police. Ce dernier avait été tué à la sortie de chez lui en mars dernier. Ces trois hommes (sur les 22 personnes poursuivies dans cette affaire) sont soupçonnés d'avoir appartenu à la rébellion ADF.

Alors que certains venaient de voir leur demande de libération sous caution acceptée, le procureur général a déposé de nouvelles accusations. Trois hommes sont donc poursuivis pour terrorisme. Ils auraient appartenu à la rébellion ADF.

Très rapidement après l'assassinat de Felix Kaweesi, les forces de l'ordre avaient brandi la piste de l'attentat commis par la rébellion ADF, même si beaucoup estiment à Kampala que cette mort relève plutôt de rivalités au sein des forces sécuritaires.

Le meurtre de la juge Joan Kagezi en 2015 avait lui aussi été expliqué par la thèse ADF. Me Nicholas Opiyo assurait sur RFI ne voir aucun lien entre ces assassinats et le groupe rebelle. Pour l'avocat des droits de l'homme, accuser les ADF sert de « justification à ces crimes » et offre « une explication pratique ».

La rébellion ADF est une rébellion née en Ouganda qui avait pour objectif de renverser le régime de Yoweri Museveni. Son chef, Jamil Mukulu, a été arrêté en 2015 en Tanzanie. Il est actuellement détenu en Ouganda, où il attend son procès.

Ouganda

Dilemme des députés sur l'âge limite du candidat à la présidence

En Ouganda, le projet de changement constitutionnel concernant l'âge limite du président continue à… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.