24 Novembre 2017

Congo-Kinshasa: Le Premier ministre Bruno Tshibala sur la sellette

Photo: Radio Okapi/Ph. John Bompengo
Bruno Tshibala

Bruno Tshibala, le Premier ministre de la RDC, est sur une chaise éjectable. Les quarante-huit heures qui lui ont été données pour démissionner de son poste expirent ce vendredi soir 24 novembre. Interpellé à l'Assemblée nationale pour s'expliquer sur le retard constaté dans le dépôt du projet de loi budgétaire pour 2018, la réponse du Premier ministre n'a pas convaincu les élus nationaux.

« C'est clair et net, Bruno Tshibala a fourni des réponses pas seulement incomplètes, mais des réponses mensongères ». Henri Thomas Lokondo n'a pas eu d'autres mots pour expliquer sa colère et celle de ses collègues de l'Assemblée nationale congolaise.

Dès ce vendredi soir, dans le cas où le Premier ministre n'aurait pas démissionné, le député de la majorité présidentielle s'engage à récolter les 125 signatures nécessaires pour le faire tomber. Henri Thomas Lokondo parle de violation de la Constitution et de la loi des finances.

En effet, mercredi, le Premier ministre a été invité à l'Assemblée nationale. Le chef du gouvernement devait dire pourquoi le projet de la loi budgétaire pour 2018 a été déposé vingt jours seulement avant la fin de la session budgétaire.

Or, la Constitution et la loi des finances exigent que ce texte arrive au Parlement au plus tard le 15 septembre pour permettre aux deux chambres, l'Assemblée nationale et le Sénat, de s'y pencher pendant au moins deux mois.

Dans sa réponse jugée lapidaire par une majorité des députés, Bruno Tshibala a évoqué le chevauchement des budgets 2016-2017 ainsi que l'évaluation pour les élections et le calendrier électoral qu'il a fallu attendre.

La réponse n'a pas satisfait le député initiateur de l'interpellation et bon nombre de ses collègues. Ils ont tout simplement réclamé la démission.

En savoir plus

Démission de Tshibala - Corneille Mulumba très perplexe !

"Sur le plan du principe, démocratie oblige, je ne peux donc pas m'interposer. L'interpellation faite au Premier… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.