23 Novembre 2017

Congo-Brazzaville: Mise en service de la cimenterie Dangote à Mfila

Le président de la République, Denis Sassou N'Guesso, a coupé, le 23 novembre, le ruban consacrant le lancement officiel de la production de Dangote Cemente Congo, située au village Mfila, dans le district de Yamba, département de la Bouenza.

Selon le milliardaire nigérian, Aliko Dangote, patron du groupe éponyme, le projet a valu un investissement de plus de 300 millions de dollars pour une production de 1,5 million de tonnes par an.

« Nous espérons que notre usine contribuera à réduire et à mettre fin aux importations de ciment au Congo et dans les autres pays environnants », a-t-il déclaré. Cette nouvelle cimenterie qui s'ajoute à celle de Loutété, vient conforter la vocation industrielle du département de la Bouenza, siège de l'industrie sucrière du pays basée à Nkayi.

Le ministre d'Etat chargé du développement industriel, Gilbert Ondongo, a indiqué que cette usine est la première d'Afrique centrale. « Avec son entrée en service, le Congo devient illico presto pays exportateur du ciment. A pleine capacité, la production nationale en 2018 s'élèverait à 3,2 millions de tonnes par an », a-t-il laissé entendre.

La cimenterie Dangote emploie à ce jour cinq cents agents permanents et deux cent cinquante agents non permanents. Elle est la plus grande du pays et la deuxième dont dispose le groupe Dangote en Afrique centrale, après celle basée au Cameroun.

Dans l'ensemble, Dangote Cement possède des cimenteries dans quinze pays d'Afrique pour une production totale, à fin mai 2017, de 45,8 millions de tonnes par an. L'usine du Congo a commencé à produire au mois d'août dernier.

Notons qu'en marge de cette cérémonie d'inauguration, le président Denis Sassou N'Guesso a procédé à la décoration d'Aliko Dangote dans l'ordre du mérite congolais au grade d'officier. D'autres personnalités ont également été honorées par le chef de l'Etat congolais.

Congo-Brazzaville

Pour son avocat, Paulin Makaya doit être libéré

Il a purgé sa peine mais il n'est toujours pas libéré. Au Congo-Brazzaville, Paulin Makaya est… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.