24 Novembre 2017

Cameroun: Faculté de médecine - 470 nouveaux praticiens sur le terrain

Médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes ont reçu leurs parchemins de fin de formation et prêté serment mercredi dernier à Yaoundé.

L'émotion était à son comble mercredi dernier à l'amphithéâtre 700 de l'université de Yaoundé I. Après sept années d'études et un peu plus pour certains, 470 lauréats issus de la 42e promotion des médecins généralistes, de la 26e promotion des médecins spécialistes, de la 4e promotion des docteurs en pharmacie, de la 4e promotion des docteurs en médecine buccodentaire, de la 8e promotion des pharmaciens et de la 4e promotion des doctorants PHD de la faculté de médecine et des sciences biomédicales de l'université de Yaoundé I, ont reçu leurs diplômes de fin de formation.

C'était au cours d'une cérémonie co-présidée par le ministre de l'Enseignement supérieur, chancelier des Ordres académiques, Pr. Jacques Fame Ndongo et son homologue de la Santé publique, André Mama Fouda.

Y prenaient part plusieurs personnalités au rang desquelles les ministres de la Communication, de la Promotion de la Femme et de la Famille, et celui de l'Eau et de l'Energie.

C'est donc avec enthousiasme que les lauréats de la promotion baptisée Pr. Gottlieb Lobe Monekosso, en hommage au premier directeur du CUSS, décédé le 19 novembre dernier, ont sacrifié au rituel du serment, filière par filière. Un acte qui marque leur entrée définitive dans le monde de la médecine.

En guise de conseils, le Minesup leur a demandé de toujours respecter la citation du philosophe Emmanuel Kant au cours de leur parcours professionnel : « Agis de telle sorte que tu traites l'humanité, aussi bien dans ta personne, que dans la personne de tout autre, toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen ».

D'après lui, cette cérémonie permet de mettre en exergue l'engagement, le travail et le mérite, de promouvoir l'insertion professionnelle des diplômés de l'enseignement supérieur, nantis des compétences attendues par une société dorénavant exigeante.

Pour le Minsanté, « le secteur de la santé doit apporter sa pierre angulaire au développement du pays avec des interventions axées sur la prise en charge des maladies. Actuellement, la mise en place de la couverture sanitaire universelle est en cours de validation, j'attends donc de la disponibilité, du professionnalisme de votre part ».

Dans la même veine, le doyen de la Faculté de médecine et des sciences biomédicales, Pr. Jacqueline Ze Minkande, et le recteur de l'université de Yaoundé I, Aurélien Sosso se sont également appesantis sur les attitudes à adopter sur le terrain.

Ils ont notamment recommandé aux lauréats de cultiver l'humilité, l'empathie, l'écoute des patients, l'honnêteté, la conscience dans le travail bien fait, et surtout de se préoccuper aussi du malade et non seulement de la maladie.

Les meilleurs étudiants et enseignants de la faculté ont également été primés au cours de la cérémonie.

Cameroun

Approvisionnement en vaccins - Le chef de l'Etat débloque un milliard de F

Les fonds sont prioritairement destinés au vaccin contre la tuberculose, en rupture de stock depuis le… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.