24 Novembre 2017

Tunisie: Le CAB, c'est du solide !

On a vu un CAB pratiquer un football spectaculaire, un jeu léché fait de passes courtes, de une-deux et de longues ouvertures au cordeau, le tout couronné de jolis buts malgré la chance qui lui a tourné le dos à maintes reprises: barre transversale (Firas Belarbi), tir mal cadré (Mehdi Ressaïssi), outre les arrêts de Atef Dkhili qui a sauvé son équipe d'un «naufrage».

Ces belles prestations fournies par les Nordistes ne sont pas le fruit du hasard. On a travaillé sérieusement sans trop de tapage et on a recruté des joueurs ciblés au CAB. La multiplication des matches a donné de la cohésion au groupe et les automatismes ont été soignés dans un premier temps, puis peaufinés avec le temps. Le résultat est que les lignes sont devenues complémentaires.

Contre le CA, les «Jaune et Noir» ont épaté l'assistance. Ils ont allié le beau spectacle au résultat, une fois n'est pas coutume dans notre compétition.

Une défense stabilisée

Si les Cabistes sont en train de faire de bons résultats, c'est aussi grâce à la régularité du gardien Khemaïes Thamri qui a pris la place de Hamdi Kasraoui, trop frileux en début de saison.

Le gardien de but Thamri a su, grâce à sa longue expérience, mettre les défenseurs en confiance, notamment l'axe central, constitué de la paire M. Ressaïssi-Seddik Mejri, désormais mieux concentrés et commettant moins d'erreurs individuelles.

Face aux Clubistes, ils ont été d'une solidité exemplaire, veillant parfaitement au grain. Sur les côtés, les montées incessantes de Med Habib Yeken et Cissé ont permis au CAB de faire le surnombre en phase offensive, affolant ainsi en permanence l'arrière-garde adverse. Ils ont même failli prendre en défaut le gardien Dkhili, le premier en seconde période, son tir étant passé au-dessus et le second en première mi-temps, Dkhili s'étant alors interposé à sa frappe avec brio. L'apport de ces deux latéraux est inestimable dans le rendement global de l'équipe.

Ce compartiment de jeu, constitué de deux milieux défensifs d'une grande trempe que sont Hamza Jlassi et Bilel Saïdani, évoluant derrière le régisseur Firas Belarbi, ont étouffé leurs vis-à-vis.

Ils ont largement gagné la bataille du milieu du terrain, clé du match dans une position plus avancée. Fédi Ben Choug et Zied Ounalli n'ont pas cessé de harceler en permanence la défense clubiste, la déséquilibrant à chaque accélération.

Grâce à leur vélocité, ils n'ont pas laissé de répit à Ifa, Agrebi, Kchok et Opoko. Parfois Ben Yahia et Khallil, voire Khlifa sont obligés de venir au secours de leurs camarades défenseurs.

Wattara, le bulldozer !

En attaque, l'avant ivoirien du CAB ne fait pas de détail devant ses anges gardiens. La présence dans ce compartiment de jeu mobilise toute une armada pour pouvoir le contrer.

Il s'agit bien évidemment de Ibrahima Wattara qui exerce un travail de sape, tâtant ainsi le terrain à ses coéquipiers pour se trouver dans des situations favorables de scorer...

Tunisie

Le pays classée paradis fiscal - Le président Essebsi plaide sa cause à Paris

Le président tunisien était à Paris lundi 11 décembre. Au cours de la conférence de… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.