24 Novembre 2017

Sénégal: Colloque à la 16ème édition de la Fildak - Livre, jeunesse et économie au cœur des débats

Dans le cadre de la 16ème édition de la Foire internationale du livre et du matériel didactique de Dakar (Fildak), le Centre international de commerce extérieur du Sénégal (Cices) a accueilli, hier, l'ouverture du colloque « Livre, jeunesse, économie : défis du développement ». Cette activité phare de la Fildak est une occasion de voir comment mettre davantage à profit le trio (livre, jeunesse, économie) pour répondre aux défis du développement du Sénégal et de l'Afrique.

Avec l'ouverture de la Foire internationale du livre et du matériel didactique de Dakar (Fildak), la capitale sénégalaise devient un point de convergence du monde littéraire. Même si l'évènement a débuté au petit galop, le Centre international de commerce extérieur du Sénégal (Cices) attire déjà les amoureux des belles lettres. Un public composé notamment d'étudiants et d'élèves a pris part au colloque international de la Fildak. Lequel est l'une des activités phares de cette fête consacrant la nourriture de l'esprit, en l'occurrence le livre.

« Livre, jeunesse, économie : défis du développement », thème de la conférence, répond aux enjeux actuels du Sénégal et de l'Afrique d'une manière générale. Il cherche à redéfinir de nouveaux paradigmes dans un contexte d'uniformisation massive marqué par l'avènement de la civilisation numérique à grande échelle.

Facteur d'intégration et d'ouverture, le livre n'est pas seulement essentiel à l'accomplissement humain, mais lutte contre l'oubli et la mort. Il promeut, comme l'a rappelé le ministre de la Promotion des Investissements, des Partenariats et du Développement des Téléservices de l'Etat, un monde de tolérance, à travers l'acceptation des diversités culturelles. Selon Khoudia Mbaye, qui a présidé l'ouverture de ce colloque au nom de son homologue de la Culture, le livre crée une interconnexion culturelle et le développement économique et culturel dans toute sa chaine de production.

Nouveaux médias

C'est, à ses yeux, tout le sens du thème qui s'inscrit en droite ligne avec le Plan Sénégal émergent (Pse) où la culture est considérée comme un des leviers fondamentaux pour atteinte les objectifs de développement. « C'est une lapalissade d'affirmer que le capital immatériel est la richesse fondamentale de notre pays. C'est ce que le gouvernement a compris en investissant beaucoup dans le financement de la culture », a-t-elle indiqué. Pour le ministre, les différents thèmes abordés par ce colloque représentent une opportunité de proposer des réflexions qui pourront renforcer les politiques nationales du livre pour une campagne d'incitation à la lecture. Cela, dans le but de sécuriser « une jeunesse souvent en déphasage avec les réalités internes culturelles ».

A l'image de la plupart des intervenants, Khoudia Mbaye a soutenu que la culture du livre est de plus en plus éclipsée par l'avènement des nouveaux médias. De son point de vue, avec le livre, le vivre ensemble, au lieu d'être un slogan creux, devient une réalité palpable au bénéfice de l'humanité entière. « Sans le livre, il ne pourrait pas y avoir de développement dans ses différentes composantes économiques, culturelles, sociales et éducatives », a-t-elle précisé.

Saluant la Fildak, qui est un moment « très » important dans la vie culturelle de notre pays, en célébrant le livre et en promouvant la culture des sociétés, le ministre s'est félicité également du travail du comité scientifique de la foire. En effet, a-t-elle ajouté, ce comité a voulu diversifier la réflexion, en invitant plusieurs pays à ce banquet du savoir. Il s'agit, entre autres, du Bénin, de la Côte d'Ivoire, de la République de Pologne, de la France et du Nigeria.

Après trente ans d'existence, la Foire internationale du livre et du matériel didactique de Dakar est devenue une plateforme incontournable pour le développement du livre et de l'édition dans le continent.

Organisé par l'Etat du Sénégal, à travers la Direction du livre et de la lecture et le Cices, cet événement se veut favoriser la promotion du livre et du matériel didactique ainsi que la diversité culturelle dans le domaine de l'écrit afin de contribuer au rayonnement culturel du Sénégal et de l'Afrique en général. Cette année, une vingtaine de pays prennent part à cette manifestation culturelle qui se déroule jusqu'au 27 novembre.

Sénégal

Affaire Khalifa Sall - Que le procès soit équitable !

Après la levée de son immunité parlementaire, Khalifa Sall, élu député en… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.