23 Novembre 2017

Tchad: Laokein acquitté mais retourné en prison

Malgré le verdict de sa remise en liberté pour détention abusive, l'opposant tchadien n'était toujours pas libre ce jeudi après-midi. Il a été renvoyé dans sa cellule de prison à la surprise de son épouse Gisèle Laokein.

L'opposant tchadien Laokein Médard, détenu depuis juillet, a eu une joie de courte durée. Lors d'une audience, ce jeudi matin à Moundou, ville dont il était le maire, le juge a pourtant ordonné sa remise en liberté d'office pour détention abusive.

Position ambigüe du parquet

Laokein Médard était accusé d'avoir détourné une somme de 27 millions de francs CFA, soit environ 41.000 euros à la mairie de Moundou et a été démis de ses fonctions par le conseil municipal. Mais fin septembre, un rapport d'audit l'a complètement blanchi. Ce jeudi, à la surprise générale, l'opposant a été reconduit dans sa cellule. Le procureur de la République n'ayant toujours pas signé l'acte de sa sortie de prison. Son épouse Gisèle Keiron Laokein se dit étonnée de ce scénario. Elle s'est confiée à la Deutsche Welle.

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter l'interview de Gisèle Keiron Laokein !

Nos tentatives pour joindre le collectif d'avocats chargé de la défense de l'opposant ont été vaines. Laokein Médard est arrivé troisième à la présidentielle d'avril 2016 dont l'actuel président Idriss Déby Itno a été déclaré vainqueur.

Tchad

Visite d'une délégation américaine pour évoquer le «travel ban»

Le Tchad et les Etats-Unis discutent de la levée du « travel ban » décidé par le… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.