1 Décembre 2017

Madagascar: Routes nationales - La RN6 et la RN13 bientôt réhabilitées

Une très bonne nouvelle en provenance de l'ouest de l'Afrique. Deux routes nationales stratégiques vont être réhabilitées.

Les travaux vont donc commencer, annonce la Présidence de la République de Madagascar dans un communiqué.

Le déplacement du président Hery Rajaonarimampianina au Sommet Afrique-Europe à Abidjan en Côte d'Ivoire a été marqué par la signature d'un accord de financement de la réhabilitation de la RN13 reliant Ihosy, région Ihorombe, à Taolagnaro dans la région Anosy, et de la RN6 entre Ambanja et Antsiranana, région Diana.

Une enveloppe de 235 millions de dollars dont 120 millions sous forme de prêt de la Banque européenne d'Investissement (BEI) et 115 millions de dollars en don non-remboursable de l'Union européenne permettra de réhabiliter en totalité les

744 km de ces routes nationales du Nord et du Sud de l'île. Le dossier était à l'ordre du jour entre la délégation présidentielle malgache et les responsables de l'Union européenne et de la Banque Européenne d'Investissement.

« Le président Hery Rajaonarimampianina s'est entretenu avec le commissaire européen pour la coopération internationale et le développement et le vice-président de la BEI.

L'importance économique de ces deux grands axes routiers en termes de leviers de développement et d'amélioration de la mobilité et des échanges a été mise en relief lors des discussions», indique le communiqué.

Pour l'heure, aucune date précise du début réel des travaux n'a été évoquée. Le ministre des Travaux publics en pleine mission sur la  RN 2 ne pouvait encore apporter plus de précisions.

Enjeux

En attendant, les supputations vont bon train notamment sur la réalisation effective de ces travaux de réhabilitation tant attendus. « C'est une diversion politique vu que les élections approchent », rapportent les uns.

« C'est comme la RN44, des annonces ont été faites mais les travaux n'ont jamais vu le jour », disent les autres.

« Qu'en est-il des autres routes stratégiques telles que la RN5A reliant Ambilobe à Vohémar qui a été promise en début de mandat de ce régime, d'Andranovory à Ambovombe, de Soanierana Ivongo à Maroantsetra ? », peut-on encore lire sur les réseaux sociaux. Les réactions, en effet, fusent. «

C'est une très bonne chose et les enjeux sont de taille. Pourquoi les travaux ne démarreront-ils pas vu que le financement a été accordé ? », précise un politicien.

En tout cas, les 235 millions de dollars, si on se base sur le coût de réhabilitation de deux cent mille dollars pour un kilomètre, arriveront à combler en tout 1175 kilomètres.

Aussi les 237 km reliant Ambanja à Antsiranana ainsi que les 507 km unissant Ihosy et Fort-Dauphin, soit 744 km, devront-ils être entièrement réhabilités.

Madagascar

Affaire Ikongo - « Une double infraction », selon le SMM

Semblant de retour au calme à Ikongo. Hier, les membres du Syndicat des agents pénitentiaires ont… Plus »

Copyright © 2017 L'Express de Madagascar. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.