1 Décembre 2017

Angola: L'ARSEG aide les sociétés d'Assurance à s'acquitter de leurs dettes

Luanda — L'Agence Angolaise de Régulation et Supervision d'Assurances (ARSEG) a requis jeudi aux sociétés d'Assurances de lui soumettre les dossiers de paiement pendants de réassurance, afin de les présenter à la Banque Nationale d'Angola (BNA), de façon à amortir leurs dettes vis-à-vis des sociétés de réassurances internationales.

Intervenant dans une réunion avec les responsables des Sociétés Nationales d'Assurance, le président du Conseil d'Administration de l'ARSEG, Aguinaldo Jaime a souligné que toutes les compagnies devraient procéder au relèvement des situations pendantes de paiement à la Banque, qui aient été autorisées par le régulateur en matière de réassurance.

Il a également demandé aux Sociétés Nationale d'Assurance de préparer la programmation des responsabilités en matière de réassurance pour l'année 2018.

L'ARSEG, a-t-il poursuivi, est préoccupée de la diminution d'offre de devises au secteur, à l'économie et au système financier en général, car elle suscite d'embarras dans les activités d'assurance.

Actuellement, 26 sociétés d'Assurance sont installées en Angola, dont 24 en pleine opération, et deux autres en phase d'installation, a-t-l expliqué, soulignant que ce nombre répondait présentement aux questions de protection d'actifs valables. C

es compagnies doivent transmettre l'information à leurs partenaires internationaux, afin de faire confiance en l'avenir économique et financier du pays, a-t-il ajouté.

Angola

Mise en évidence du rôle de l'église dans la récupération des valeurs

La ministre angolaise de la Culture, Carolina Cerqueira, a salué vendredi le rôle important joué par… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.