1 Décembre 2017

Afrique: Ces startups africaines au service du continent

« L'Afrique ne pourra tirer profit des opportunités offertes par les transformations mondiales et numériques qu'à partir du moment où elle fabriquera ses propres compétences », disait Stéphane Richard, président directeur général de la compagnie de téléphonie mobile Orange.

En effet, la révolution mondiale actuelle peut être une belle source d'opportunités de développement pour le continent, mais seulement, il faut que ce dernier s'approprie ces mutations, afin de générer des biens et services qui sont à son avantage.

Certains en Afrique l'ont compris et s'attellent à la tâche. Le dynamisme affiché dans des secteurs de plus en plus diversifiés, dans lesquels œuvrent les startups africaines, est donc porteur d'un message d'espoir pour le continent.

Découvrons, à travers une sélection non exhaustive, quelques brillantes initiatives qui mettent leur savoir-faire au service de leurs pays en particulier et de l'Afrique en général.

Sim Aerospace (Congo-Brazzaville). Lancée il y a un an, par deux pilotes congolais, Dany Pepa, et son partenaire Ilithe Ongania, cette plateforme qui œuvre dans le secteur de l'aviation a offert aux Congolais leur première agence consacrée aux divers métiers de l'aéronautique.

Alors qu'il n'existait pas de structure de formation de pilotes dans leur pays, les deux associés ont voulu montrer au plus grand nombre que leur métier n'était pas inaccessible.

Ils ont fini par réaliser ce rêve en lançant Sim Aerospace, le premier simulateur de vol professionnel de la République du Congo. Aujourd'hui, les deux fondateurs veulent désormais élargir leur offre, dans une région où les besoins en formation sont énormes.

Akili Dada (Kenya). C'est un incubateur d'entreprises qui soutient les jeunes femmes africaines issues de milieux défavorisés.

Fondé en 2005 par le docteur kenyan Wanjiru Kamau-Rutenberg, il lutte contre la sous-représentation des femmes dans les postes de direction en Afrique, en leur accordant des bourses d'études.

A travers ces bourses, ces femmes apportent des changements transformateurs dans leurs communautés et cherchent à développer leurs projets à l'échelle et la durabilité.

Golden Baobab (Ghana) récompense les écrivains et illustrateurs les plus talentueux du continent. La vision de Golden Baobab est d'inspirer l'imagination des enfants africains à travers des histoires africaines.

Il découvre et célèbre des écrivains africains talentueux et des illustrateurs d'histoires pour enfants avec des prix annuels tels que Golden Baobab, un prix prestigieux et un prix en argent.

Mais aussi des programmes et ateliers qui fournissent des ressources créatives et techniques pour améliorer le métier d'éditeurs africains et internationaux, afin de transformer des histoires primées en livres pour enfants et soutenir les carrières d'écrivains et d'illustrateurs pour enfants en Afrique.

Pygma Communications (RDC). Cette firme multifacette abordant différentes zones liées à la communication d'entreprise a pu s'imposer en République démocratique du Congo (RDC), sur un marché en pleine expansion.

En une dizaine d'années, la branche publicité et communication de Pygma Group s'est révélée comme leader du secteur dans le pays.

Grâce son savoir-faire et sa capacité à imaginer de nouveaux supports de communication, qu'il s'agisse d'émissions de divertissement sponsorisées ou de contenus innovants sur internet, la maison continue à garder le cap. À présent, elle cherche à étendre son influence vers l'ensemble de l'Afrique centrale.

Guanomad (Madagascar). Promoteur de l'agriculture biologique, Guanomad produit et distribue des engrais naturels et organiques destinés à l'agriculture biologique.

Les techniciens agronomes de Guanomad ont déjà élaboré un guide d'utilisation d'engrais permettant aux producteurs de mieux identifier les types d'engrais biologiques adaptés à leurs plantations et lancent toujours des recherches sur les nouvelles tendances dans ce domaine jour pour jour. La Guanomad accorde également des crédits aux paysans producteurs.

Interswitch Limited (Nigeria). Interswitch est une société de commerce électronique et de paiement numérique centrée sur l'Afrique qui facilite la circulation électronique de l'argent ainsi que l'échange de valeur entre les individus et les organisations de manière régulière et en temps opportun.

La société a démarré ses activités en 2002 en tant que société de commutation de transactions et de traitement des paiements électroniques qui construit et gère des infrastructures de paiement et fournit des produits de paiement et des services transactionnels innovants sur tout le continent africain.

Aujourd'hui, elle est à l'avant-garde de la création de moyens intuitifs de payer et de transiger en utilisant les technologies numériques. Elle permet de réduire les coûts générés sur une croissance durable des revenus pour les institutions.

Afrique

H.Védrine - «La France n'a pas pour vocation de jouer au gendarme en Afrique»

Entretien avec Hubert Védrine. Retour avec l'ancien ministre français des Affaires… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.