4 Décembre 2017

Sénégal: Le curé de la paroisse de Diourbel attend toujours le soutien de l'État

La communauté catholique de Diourbel célèbre, les 16 et 17 décembre, le centenaire de son église. Cette manifestation, qui devrait avoir lieu l'année dernière, avait été repoussée faute de moyens financiers. Le comité d'organisation du jubilé qui a tenue sa dernière assemblée générale hier, dimanche 3 décembre, dans les locaux de l'école Notre Dame des Victoires exhorte les autorités étatiques à réagir pour leur permettre de boucler leur budget lié à l'organisation de cette fête et à la réhabilitation de leur église.

L'église Notre Dame des Victoires de Diourbel est dans un mauvais état. Il est difficile de célébrer la messe quand il pleut car le plafond laisse passer l'eau. Les bancs et les installations électriques sont défectueux. Les fidèles catholiques qui se sont engagés dans la réhabilitation de cette église attendent toujours le soutien des autorités étatiques et locales du pays. Albert Ngom, secrétaire administratif du comité du jubilé soutient que l'objectif principal de la fête est la reconstitution de l'église. «On avait écrit des lettres aux autorités. Mais il n'y a que le président de l'Assemblée nationale, Moustapha Niasse et le ministre des Forces armées qui ont répondu favorablement. Nous n'avions pas la somme requise pour organiser cette fête l'année dernière. C'est pourquoi nous avions reculé la date.»

Toutefois, les fidèles chrétiens ne sont pas restés les bras croisés car ils ont pu mobiliser 10 millions, pour les cotisations des familles, sur un budget de 32 millions de F Cfa. Abbé Emile Dione, le curé de la paroisse Notre Dame des Victoires de Diourbel relève: «nous avons, sur fonds propres, embelli l'église à hauteur de 400.000 F Cfa. Nous avons passé une couche de peinture et nous avons installé les nouveaux bancs qui étaient là depuis deux à 3 ans». Et d'ajouter que «nous attendons ce que l'Etat nous a promis depuis 3 ans. Nous ne désespérons pas car ce patrimoine a 100 ans et fait partie du décor historique et artistique de la commune.»

Le cure de la paroisse, l'abbé Emile Dione déclare, par ailleurs, qu'ils sont sur la dernière en phase. «Toutes les commissions sont à pied d'œuvre et ont fini de prendre toutes leurs dispositions. Nous prévoyons d'accueillir les délégations le samedi 16 décembre à partir de 10 heures. Il va y avoir une matinée de «khawaré» qui va permettre à toutes les personnes venues de Kolda, de la Diaspora, de venir saluer ceux qui seront là. Pendant la soiree, il y aura l'arrivée des choristes qui sont souvent des élèves et il va y avoir la mise en place des voies. Une soirée de «ngel» pour enrichir la dimension culturelle de la manifestation. Le lendemain dimanche, nous comptons accueillir son Eminence Theodore Adrien Sarr, le Cardinal émérite qui viendra lui-même présider la messe en lien avec Monseigneur André Gueye, l'évêque de Thiès et toute la région de Diourbel. On l'a invité parce qu'il est une légende vivante du dialogue islamo-chrétien. Nous allons accueillir, avec toutes les identités de la paroisse.»

Aussi, «nous profitons pour vous dire que la paroisse n'est pas toujours pour les sérères du Mbayard que nous connaissons, mais il y aura les ballantes et les diolas. Il y aura également la levée des couleurs à 9 heures à la Gouvernance pour montrer que l'église mise en place il y a de cela 100 ans est bien ancrée dans la nation sénégalaise.» Cette manifestation religieuse va regrouper prés d'un millier de fidèles le samedi et 5000 fidèles le dimanche. C'est pourquoi il compte sur les établissements scolaires qui se situent dans le rayon de la Gouvernance et de l'église qui vont leur prêter gracieusement leurs locaux pour héberger les délégations et pour la restauration.

Sénégal

La crise israélo-palestinienne mobilise au Sénégal

Comme dans de nombreuses villes du continent, un rassemblement a été organisé à Dakar ce… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.