4 Décembre 2017

Ile Maurice: Pétrolier bloqué en Inde - «Nous avons des réserves jusqu'à la semaine prochaine»

Photo: L'Express
Un pétrolier de la La State Trading Corporation (STC).

«Les dispositions sont prises et il n'y aura pas de pénurie.» Affirmation du ministre du Commerce, Ashit Gungah, samedi, quant au pétrolier Pacific Diamond, bloqué à Mangalore, en Inde, dans le sillage de l'affaire Betamax. Qu'en pense-t-on du côté des stations-service ? On explique qu'une absence totale de carburant n'est pas prévue de sitôt.

«Les réserves sont là, du moins jusqu'à la fin de la semaine prochaine. Maintenant, si le bateau d'approvisionnement, en provenance de l'Inde, prend trop de retard et que le carburant n'arrive pas, là on ne peut pas prévoir la situation à venir», souligne Banu Seegobin, membre de la Petrol Retailers Association.

Selon notre interlocuteur, si le bateau prend un retard de plus de cinq jours, cela peut poser problème au niveau de l'approvisionnement en carburant. «Il nous faut savoir quelle est la solution, quelles sont les dispositions prises. Dans le passé, nous avons déjà fait appel à La Réunion pour le carburant dans un cas d'urgence. Est-ce une option ?» se demande-t-il.

Quid du prix de l'essence et du diesel ? Il reste inchangé, étant fixé par le ministère du Commerce. Un opérateur de produits pétroliers, qui souhaite garder l'anonymat, affirme pour sa part que Maurice a assez de carburant pour faire face à la situation.

Inédit

Selon lui, devant cette «situation inédite», il est nécessaire de trouver une solution pour que le navire arrive à Maurice. Mais il pense «que cela se fera d'ici la fin de la semaine». D'ajouter que la State Trading Corporation (STC) a une vingtaine de jours de réserve.

Du côté de l'hôtel du gouvernement, on se veut rassurant. On avance même la possibilité d'avoir recours «aux liens de sang» avec la Grande péninsule, pour remédier à la situation.

On a essayé, à maintes reprises, de contacter Ashit Gungah pour des précisions. En vain. Son conseiller en communication nous a fait savoir que le ministre ne fera aucun commentaire. Nous avons aussi appris qu'il y avait une réunion d'urgence à la STC.

Nous avons tenté de joindre le directeur général, Raj Dahliah, mais il est, lui aussi, resté injoignable.

Cette polémique survient à la suite du jugement de la High Court du Karnataka. Celle-ci a bloqué le pétrolier Pacific Diamond en Inde. Il ressort que le pétrolier est bloqué à la rade avec une cargaison de 40 000 tonnes métriques de produits pétroliers, valant 30 millions de dollars.

En savoir plus

Pétrolier bloqué en Inde - Betamax et l'État à couteaux tirés

Dans son édition du samedi 2 décembre, l'express a révélé un jugement de la High… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.