4 Décembre 2017

Cote d'Ivoire: Transformation structurelle de l'Afrique - Une conférence s'est ouverte en Ethiopie

Selon le vice-président et économiste en chef de la Banque africaine de développement (Bad), Célestin Monga, le but de la Conférence économique africaine de 2017 est d'identifier des politiques et des stratégies plus spécifiques en matière de gouvernance pour réussir cette transformation.

La 12è conférence africaine s'est ouverte ce lundi 4 décembre 2017, à Addis-Abeba en Ethiopie avec pour thème: « Gouvernance pour la transformation structurelle ».

Lors de la cérémonie d'ouverture, le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, a indiqué que l'Afrique a la possibilité de déterminer son propre avenir à travers la transformation structurelle de ses économies.

Pour lui, ce n'est plus le moment de l'indécision et de la passivité. Car cela doit permettre de lutter efficacement contre la pauvreté.

Selon le vice-président et économiste en chef de la Banque africaine de développement (Bad), Célestin Monga, le but de la Conférence économique africaine de 2017 est d'identifier des politiques et des stratégies plus spécifiques en matière de gouvernance pour réussir cette transformation. Et ce, en s'inspirant des meilleures pratiques existantes et des autres perspectives qui s'offrent à l'Afrique pour conduire à sa transformation structurelle.

L'économiste en chef de la Bad a toutefois tenu à préciser qu'il est très difficile de construire des institutions dans des pays où il existe la faim.

Cependant, il a expliqué que le continent noir a des possibilités. « L'Afrique a mobilisé près de 500 milliards de dollars de taxes en 2016. C'est au moins 10 fois l'Aide officielle au développement », a-t-il insisté.

Notons que la rencontre d'Addis-Abeba qui prend fin le 6 décembre, doit permettre de répondre aux questions: quels rôles peuvent jouer les gouvernements africains pour faire progresser l'industrialisation dans leurs pays respectifs ? Que faire pour garantir l'efficacité des politiques industrielles mises en œuvre ? Et quelles mesures de nature institutionnelle et réglementaire ces gouvernements doivent-ils privilégier pour stimuler l'industrialisation ?

Cote d'Ivoire

La BAD invite les régimes fiscaux à mieux exploiter les gains de la croissance

« Bien que la mobilisation des recettes intérieures se soit sensiblement améliorée au cours… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.