4 Décembre 2017

Niger: Défense et sécurité - Des drones américains bientôt déployés sur le territoire nigérien

Nigériens et Américains signent un mémorandum d'entente sur les opérations de drones armés, pour lutter contre le terrorisme. Mais au Niger, des risques d'erreurs et de pertes civiles inquiètent.

L'information a été donnée par le New York Times. Depuis la mort des soldats américains près de la frontière malienne à Tongo Togo, Niamey et Washington réfléchissent sur les moyens appropriés pour venir à bout des groupes terroristes.

Des drones américains non armés volent déjà à partir de la base aérienne de Niamey où sont aussi basés les drones Reaper français, en attendant que la base d'Agadez soit en mesure de les accueillir. Ils pourront intervenir dans les zones grises du Niger et du sud de la Libye. On parle de "drones tueurs". Des aéronefs qui peuvent être un risque pour la population civile. Officiellement, c'est uniquement sur ordre des autorités nigériennes que ces drones armés américains seront autorisés à frapper des cibles, notamment en terrirotire nigérien, à la frontière libyenne et malienne.

Quelque 500 soldats américains seraient déployés à Agadez où les travaux d'aménagement, d'une valeur de quelque 100 millions$, ont pris du retard, selon des sources américaines. Actuellement, 553 personnels du Pentagone sont officiellement déployés au Niger. Mais l'utilisation des drones armés américains dans ce pays est encore mal perçue par la société civile. Des voix se sont levées pour dénoncer des risques de victimes collatérales au sein de la population nomade.

Niger

Saisie d'armes de guerre à Agadez

Au Niger, la ville d'Agadez est-elle en train de devenir une plaque tournante de trafic d'armes ? Le récent coup… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.