5 Décembre 2017

Congo-Kinshasa: Nouveau tremblement de terre à Walungu - L'intensité va croissant

Un tremblement de terre de magnitude 4.6 sur l'échelle de Richter s'est produit ce mardi 5 décembre vers 2 heures du matin à Walungu, dans la province du Sud-Kivu et ses environs.

Selon le professeur Kaleme, directeur du Centre de recherche en sciences naturelles (CRSN) de Lwiro, à l'ouest de Bukavu, l’intensité des tremblements de terre enregistrés dans la zone va croissant.

Le foyer de ce séisme se rapproche de la ville de Bukavu, souligne le professeur Kaleme. C'est le troisième mouvement sismique enregistré en l'espace d'une semaine à Bukavu et ses environs.

Le directeur du CRSN s'inquiète de la réplique de ces tremblements de terre, soulignant que leur intensité va croissant au lieu de décroitre.

Affirmant ne pas posséder des explications sur la cause de ces répliques, il promet d'engager des discussions avec d'autres chercheurs pour éclairer l'opinion.

Congo-Kinshasa

400 000 enfants risquent de mourir de faim dans le Kasaï

En République démocratique du Congo, 400 000 enfants sont aujourd'hui en état de malnutrition… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.