6 Décembre 2017

Madagascar: Permis biométrique - Les retardataires « repêchés » !

Finalement, les « retardataires » ont eu raison de ne pas se précipiter au centre immatriculateur pour le remplacement du permis de conduire et/ou de la carte grise des véhicules en biométriques.

Pour la énième fois, la date butoir pour le remplacement de ces pièces en biométriques vient d'être repoussée. A la grande satisfaction de ceux qui n'ont pas encore commencé à entamer les démarches pour l'obtention du permis biométrique. Depuis le dernier ajournement, cette année, avant celle qui vient d'être annoncée, hier, les usagers qui se présentent au centre immatriculateur à Ambohidahy pour le permis et la carte grise biométriques sont nettement moins nombreux en comparaison avec la cohue et les bagarres du début, en 2016, lorsque l'annonce de l'obligation de remplacement de ces pièces pour fin 2016, a fait précipiter les usagers vers Ambohidahy, quitte à passer des heures sur place.

Cette première échéance a particulièrement fait paniquer les titulaires du permis de conduire établis à l'étranger et qui n'envisagent pas encore de revenir au pays avant fin 2016. Depuis, les donnes ont changé. Maintenant, les retardataires ont une nouvelle chance d'être repêchés. D'autant plus que les responsables du centre immatriculateur se sont, cette fois, gardé d'avancer une date limite pour la prochaine - et peut-être dernière - échéance. La démarche en vue de l'obtention du permis biométrique ne devra plus prendre des semaines, voire des mois, comme c'était le cas il y a encore quelques mois, estiment les usagers. Des situations fortement propices au développement de la corruption.

Madagascar

Le pays lance un colloque international sur la protection des lémuriens

Ce mercredi 13 décembre à Tamatave, à Madagascar, débute un colloque international sur la… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.