6 Décembre 2017

Angola: Le Ministère de Construction assurera le monitorage d'immeubles du pays

Luanda — Les immeubles du pays seront désormais sous monitorage du Ministère de Construction et des Travaux Publics, en vue de déterminer la dégradation des bâtiments et éviter des accidents dus à des écroulements, a annoncé mercredi à Luanda le ministre Manuel Tavares.

En tant qu'organisme de l'Etat, le ministère prendra des mesures sur les activités de construction et des Travaux publics, a-t-il ajouté à l'ouverture du Conseil consultatif de son département, qui se tient sous la devise "Construction et Travaux publics - Situation actuelle et défis".

Selon le ministre, la décentralisation sera nécessaire de manière à permettre que les responsabilités soient assumées au niveau local, afin que les travaux de construction soient exécutés au temps qu'il faut.

"Ce sera un processus graduel, et nous commencerons par des activités de construction, d'entretien et de maintenance des routes secondaires et tertiaires dans les municipalités les mieux organisées", a-t-il expliqué.

Angola

Soixante-cinq exposants à la 8ème édition de la Foire de Dondo

La 8e édition de la Foire Dondo, ouverte vendredi avec 65 exposants, rend hommage à la province de Lunda… Plus »

Copyright © 2017 Angola Press Agency. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.