7 Décembre 2017

Tunisie: EST - A manière autant que le résultat

Les supporters de tous les clubs en Tunisie et encore plus ceux de l'Espérance sont devenus très assoiffés de beau football. Les résultats les intéressent beaucoup moins que le beau jeu, semble-t-il.

C'est un revirement très significatif et très positif qui pourrait inciter les techniciens et les joueurs à offrir au public la contrevaleur du prix des billets et des abonnements engagés au rythme frénétique de deux ou trois matches par semaine. Il faut cesser de rire au nez de ces gens-là qui en ont marre du football de nos jours qui n'a rien de tel.

Un JSK-EST prometteur ?

Verra-t-on aujourd'hui une certaine réconciliation de notre football avec les supporters à l'occasion d'un nouveau duel prometteur à Kairouan entre la sympathique équipe locale et le leader «sang et or» ?

En effet, la JSK qui reste toujours intraitable devant son public est un outsider capable de rendre la vie difficile au plus huppé de ses hôtes. N'a-t-elle pas damé le pion avec conviction à l'ESS (1-0), il y a moins de deux semaines? Les «Sang et Or» sont donc bien avertis et savent pertinemment que pour prendre réellement option dans leur course au titre, une victoire à Kairouan s'impose et aura son pesant d'or.

Absences de marque à l'EST

Faouzi Benzarti et le staff technique qui l'accompagne auront une double obligation aujourd'hui: gagner et plaire. Et le fait d'être loin de leurs supporters exigeants et revendicateurs à souhait ne les empêche pas de leur lancer un message rassurant pour la suite de la compétition.

Seulement il faut toujours avoir les moyens de ses ambitions. Actuellement, l'Espérance est quelque peu gêrée par les absences dans des postes clés. Il est vrai qu'avec le retour d'Anis Badri et Mehdi Ben Sghaïer, les alternatives de rechange sont offertes au coach espérantiste pour pallier l'absence de son goaleador Taha Yassine Khenissi. Mais c'est la défense qui pourrait pâtir de l'absence de Chamseddine Dhaouadi blessé et la petite forme des latéraux Khélil Chammam et Iheb M'barki qui semblent essoufflés.

Nul doute que ce ne sont pas les doublures qui font défaut sur le banc espérantiste, mais c'est toujours pour les automatismes et la cohésion qu'on craint quand on a deux ou trois absences de marque.

Les joueurs de l'EST et leur staff technique se doivent de gagner encore et toujours afin de chasser le désamour qui s'est emparé d'une frange intransigeante de leurs supporters qui ne sont pas encore prêts à leur pardonner l'amère désillusion africaine face à Al Ahly d'Egypte.

Tunisie

Bien-être social et développement durable

Pour asseoir les jalons de ce projet, le ministère de la femme, de la famille et de l'enfance a organisé,… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.