7 Décembre 2017

Sénégal: Ligue des champions d'Europe - Sadio Mané passe, Koulibaly et Diao Baldé trépassent

Sadio Mané a porté Liverpool pour s'assurer hier, mercredi 6 décembre de la première place du groupe E de la Ligue des champions. Les Reds ont réussi un véritable festival dans leur antre d'Anfield en faisant exploser le Spartak de Moscou (7-0). L'attaquant des Lions a signé le doublé dont un «bijou». Pour cette dernière journée décisive, Kalidou Koulibaly et Naples ont dit au revoir à l'Europe après la défaite concédée face à Feynoord (2-1). Tout comme Diao Baldé Keita qui est sortie par la petite porte après cette large défaite face à Porto (5-2).

Premier groupe E avec 12 points au compteur, Sadio Mané et Liverpool se sont assurés, en force de la qualification en huitième de finale de la Ligue des champions. Les Reds ont bouclé les phases de parcours avec un festival face au Spartak de Moscou qu'ils ont littéralement explosé (7-0).

L'attaquant des Lions a été l'un des artisans de ce large succès en signant le doublé dont un deuxième but que l'on rangera certainement parmi les plus beaux buts de la journée. Les efforts fournis par l'international sénégalais depuis le début de la rencontre ont ainsi été récompensés dés le début de la deuxième mi-temps.

Sur une combinaison avec Coutinho sur le côté gauche, Milner envoie un centre au deuxième poteau qui trouve Sadio Mané. L'attaquant des Reds reprend de volée et fait trembler les flets du portier moscovite à la 47e min.

A la 76e minute, l'attaquant des Lions réussira le doublé. Cette fois, suite à une accélération de Mohamed Salah, Daniel Sturridge lui adresse un centre. Le Sénégalais ne se pose pas de question et parvient à reprendre victorieusement le cuir, portant le score à (6-0) pour Liverpool.

Il reviendra à son coéquioier Mohamded Salah de clôturer la marque à la 86e min. Auparavant, l'attaquant des Lions a été plus que impliqué dans le premier et le deuxième buts des Reds en s'illustrant par sa pointe de vitesse. Il sera au départ du deuxième but avec une accélération sur le côté droit suivie d'une belle combinaison entre Salah, Firminio et conclue par un but de Coutinho.

La soirée de son compatriote et coéquipier chez les Lions, Diao Baldé Keita entré en cours de rencontre avec l'As Monaco, aura par contre été cauchemardesque. Déjà éliminé, les champions de France n'ont pas pu sauver l'honneur. Ils se sont faits même humiliés par l'équipe du Fc Porto avec un doublé du Camerounais Vincent Aboubacar (5-2). L'autre international sénégalais Kalidou Coulibaly et son équipe de Naples n'ont pas également été à la fête et ont dit au revoir à l'Europe après le match concédé devant Feyenoord.

Les Napolitais qui devraient gagner pour espérer accrocher le train des 8èmes de finale, avaient pourtant réussi le plus dure en ouvrant le score dès la 2e minute. Mais les Hollandais réussiront à égaliser à la 33e minute avant d'arracher la victoire à la 91e minute.

Sénégal

La crise israélo-palestinienne mobilise au Sénégal

Comme dans de nombreuses villes du continent, un rassemblement a été organisé à Dakar ce… Plus »

Copyright © 2017 Sud Quotidien. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.