7 Décembre 2017

Niger: Les premiers migrants évacués de Libye sont arrivés à Niamey

Le premier vol charter de migrants nigériens rapatriés de Libye est arrivé ce mercredi soir à Niamey. Le gouvernement a mobilisé des avions pour le retour au pays de ses ressortissants avec le concours de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

C'est à bord de la compagnie aérienne nigériane, Max Air, que les 500 premiers Nigériens ont été rapatriés de Libye. Trois heures de vol pour fuir le bourbier libyen, et enfin la liberté pour Omar Mohamed : « Tout ce qu'on dit sur la Libye, c'est la vérité. On tue des hommes, on menace. Moi, je me sens à l'aise maintenant, mon frère. Je suis chez moi ».

Avec son petit baluchon en bandoulière, le premier geste de Souleymane est de s'accroupir et d'embrasser le sol nigérien. Les mauvais traitements subis en Libye le traumatisent encore : « Tout ce qu'on te dit sur la Libye, on le fait réellement. Parce que celui qui est sur le terrain là-bas, il va voir avec ses yeux, même les Libyens ils sont comme ça. Ils ont peur. Même eux, ils ne peuvent pas sortir, ils ne peuvent rien dire ».

En les accueillant à la passerelle de l'avion, le ministre d'Etat à l'Intérieur, Bazoum Mohamed, affirme que tous les Nigériens restés en Libye seront bientôt rapatriés : « Le gouvernement du Niger a mobilisé les avions qu'il faut pour faire toutes les rotations nécessaires. Et grâce au concours de l'OIM, votre séjour et votre retour chez vous va se faire ». Cinq vols charters sont attendus dans les prochains jours.

Niger

Le G5 Sahel, une force régionale en construction

Emmanuel Macron, Angela Merkel et cinq chefs d'Etat des pays de l'Afrique sahélienne se retrouvent près de… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.