7 Décembre 2017

Tunisie: Ghazi Ayadi, rapide comme l'éclair !

CA : Dkhili (Charfi 63'), Opoku, Abdi (Kchok 38'), Jaziri, Belkhither, Ayadi, Ben Yahia (Ouedherfi 77'), Zemzemi, Khalifa, Aounallah et Khéfifi.

CSS : Gaaloul, Ben Salah, Meriah, Dagdoug, Mathlouthi, Louati (Chaouat 90'), Aouadhi, Kamoun (Amamou 59'), Marzouki, Ndoye et Hanachi.

Expulsion de Hamza Mathlouthi (33') pour somme d'avertissements.

Voilà enfin un classico qui a tenu ses promesses, même si sa période initiale était en dessous de la moyenne. Pourtant, les débuts étaient flatteurs. En tout cas, les premières minutes, voire les premières secondes du jeu promettaient un match très disputé. On jouait à peine les cinq premières secondes que Ghazi Ayadi, rapide comme l'éclair, s'empara du portier sfaxien, Gaaloul, avant de le tromper en logeant la balle dans les filets (1').

Un but encaissé trop tôt qui a mis les Sfaxiens dans une situation fort embarrassante avant même qu'ils touchent leur première balle du match.

Les hommes de Lassaâdi Dridi ont pris leur mal en patience et ont dirigé leur jeu entièrement vers l'attaque, à la recherche du but égalisateur. Sauf que les tentatives des Sfaxiens étaient sans quelconque danger pour le portier clubiste, Dkhili, à l'image de la tentative de Marzouki qui mena un contre rapide, mais Ben Yahia lui barra la route à l'approche de la zone des 16 mètres (20').

Trois minutes plus tard, le centrage de Mahtlouthi est arrêté sans difficulté par le gardien Dkhili (23'). Le même Mathlouthi est revenu à la charge dix minutes plus tard, non pas pour mener une opération offensive, mais pour se faire expulser pour somme d'avertissements (33').

A dix contre onze, la tâche se compliqua davantage pour les Sfaxiens qui, bien qu'ils aient multiplié leurs actions sur balles arrêtées, ne sont pas parvenus à créer le danger à l'image du tir sur coup franc direct de Dagdoug qui centre de la droite pour Aouadhi. Ce dernier prend le temps de contrôler sa balle avant de la perdre au profit de la défense adverse (40').

Pressing payant, mais...

De leur côté, les poulains de Kamel Kolsi se contentèrent de gérer leur avance, sans trop se dépenser sur le terrain. Solides défensivement, ils n'ont pas eu du mal à anticiper le danger. Par ailleurs, Atef Dkhili n'a pas été vraiment inquiété tout au long de la première période de jeu.

Après la pause, les hommes de Lassaad Dridi n'ont pas baissé les bras. Opérant par un pressing haut, ils multiplièrent les tentatives.

Après deux occasions ratées par Marzouki (49' et 53'), le gardien sfaxien Gaaloul réalisa une belle parade en s'interposant au tir de Khéfifi (61').

La détermination des visiteurs leur permit d'obtenir gain de cause quand Meriah trompa Dkhili d'un boulet de canon (75').

On pensait que le CSS était bien parti pour une victoire inespérée, mais le jeune avant-centre clubiste, Khalil Aounallah, était d'un avis autre : sur un centrage de Kchok, Aounallah de la tête logea la balle des filets de Gaaloul (88').

Le CA est de retour, semblent dire ses jeunes, Ghazi Ayadi et Khalil Aounallah. Une victoire méritée pour les Clubistes Africains devant une formation sfaxienne qui n'a pas démérité non plus.

Tunisie

Questions orales aux membres du gouvernement le 19 décembre

Mohamed Ben Souf, membre du bureau de l'ARP chargé de la communication, a déclaré, hier, à… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.