7 Décembre 2017

Tunisie: Un match à oublier

COM : Jlassi, Arfaoui, Ksaïri (Lassoued 46'), Kosdoghli, Rebei, Touil, Belghalia, Naghmouchi, Falhi, Chtioui, Traoré

C'était un derby important pour les deux voisins qui se trouvent dans le même peloton au classement général. Le COM traverse une période assez difficile, au niveau matériel. Le président a démissionné. Les joueurs ont fait grève plus d'une fois. L'entraîneur a menacé de se retirer. Seuls les supporters ont manifesté leur soutien permanent au club. Une campagne de collecte d'argent a été lancée et les choses ont l'air de bien marcher. Après avoir battu l'ESS, il a fait le déplacement à Zarzis pour confirmer sa bonne forme, creuser l'écart et remettre de l'ordre dans la maison. L'ESZ ne l'entendait pas de cette oreille, bien évidemment. Pour elle, c'est le match de la saison.

Elle n'a qu'un seul choix : la victoire. Etant classée dernière, un autre échec la condamne encore plus. Décidée à lutter bec et ongles, elle a entamé la rencontre avec un excès de prudence. Le COM, en revanche, a cherché à la surprendre dès le début. En cinq minutes de jeu, il a obtenu deux corners. Mais c'était tout. Le rythme n'a pas atteint un haut niveau. Les arrêts de jeu se sont multipliés. Après le premier quart d'heure, l'ESZ est sortie de sa réserve, obligeant son adversaire à se cantonner dans sa zone, laissant Traoré et Falhi opérer de temps à autre quelques contres.

La domination des locaux leur a permis d'obtenir une pléthore de corners (5) sans résultat et deux très nettes occasions. La première à la 21' lorsque Oueriemmi exécuta un coup franc à côté de la cage. La seconde, cinq minutes après, quand Fadaâ se présenta seul face au gardien Jlassi, sorti à sa rencontre, et le tir passa au-dessus de la cage. Boussif ne fait pas mieux ensuite. Le pressing reste stérile. Le COM résiste bien et ferme toutes les issues. Les ratages espérantistes se multiplient ainsi jusqu'à la fin de la première mi-temps.

Dominer n'est pas gagner

La physionomie de la rencontre n'a pas changé de part et d'autre après la pause. L'ESZ jouait l'attaque pour ouvrir le score. Elle se créa une occasion très nette mais Fadaâ et Boussif ratèrent l'aubaine à la 48'. Le COM se défendait en grand nombre et tenait bon. A la 65', les amis de Traoré effectuent une action offensive, et à trois reprises, coup sur coup, ne parviennent pas à placer le cuir dans les filets de Khmir, au milieu d'une défense zarzissienne prise de panique. Une autre tentative, dix minutes après, de la part des visiteurs mais Khmir intercepte la balle. Piqués au vif, les protégés de Rached reviennent à la charge, mais sans concentration et dans la précipitation, ils n'arrivent pas à scorer. Lassoued et Maâroufi, victimes d'un télescopage, ont été évacués sur une civière et transférés à l'hôpital.

Les coachings effectués n'ont rien apporté de neuf. Un cafouillage devant la cage de Jlassi et une dernière occasion très nette s'offre aux locaux dans le temps additionnel, mais aucun joueur n'a pu pousser la balle dans les filets. La rencontre se termine ainsi par un nul. Deux points de perdus pour chaque équipe. L'ESZ a mal démarré l'opération sauvetage et sa situation se complique davantage.

Tunisie

Questions orales aux membres du gouvernement le 19 décembre

Mohamed Ben Souf, membre du bureau de l'ARP chargé de la communication, a déclaré, hier, à… Plus »

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.