7 Décembre 2017

Ile Maurice: Air Mauritius - Des récentes nominations font des émois

Quatre vingt-cinq étaient éligibles à devenir Flight Pursers (chefs de cabine principaux). Et une présélection (short list) de 35 membres du personnel navigant (Cabin Crew) avait été arrêtée.

Mais ils ne sont que 27 à avoir été nommés le mardi 5 décembre. Sur ce nombre, une bonne dizaine ne serait pas des plus seniors. Or, autour de dix membres du personnel navigant, ayant entre 24 et 25 ans de service, sont restés coincés à la porte d'embarquement... Il y a déjà une mouvance pour contester les nominations.

Deux compagnes de seniors managers ont été nommées, ainsi qu'une proche parente d'un manager ; qui est très junior en comparaison à d'autres personnes promues. L'épouse, d'un pilote dont le dossier n'est pas clair et qui vient d'être réembauché, fait partie des heureux élus. Ce pilote aurait de bonnes connexions avec une haute personnalité de l'Assemblée nationale.

Un autre membre du personnel navigant a été promu alors qu'il avait été remercié, il y a une vingtaine d'années - pour avoir agressé sexuellement une femme de chambre dans un hôtel -, avant d'être réintégré. Toutefois, il est à noter que depuis qu'il a été réembauché au sein de MK, il n'avait pas les 20 années de service requis pour être éligible à cette promotion. Et pourtant, ses années passées à la compagnie d'aviation nationale avant qu'il ne reprenne du service ont été comptabilisées.

Autre nomination, celle de l'épouse d'un commandant qui a été réintégré au sein de la compagnie après qu'il ait envoyé une lettre d'excuses pour avoir participé à une grève concertée, le 5 octobre dernier.

Du côté de MK, on explique qu'il y a des critères établis qui sont utilisés pour l'exercice de promotion et pour le recrutement, et pas que l'ancienneté. Il y a aussi la performance. «Ce sont des personnes très valables. Ils ont eu une promotion sur la base de leur compétence et non parce qu'ils sont proches de quelqu'un chez MK.»

Ile Maurice

Texto Ltée - 450 employés dans le flou malgré qu'ils seront payés

À une semaine de Noël, les mères et pères de famille travaillant à l'usine Texto… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.