7 Décembre 2017

Ile Maurice: Commission drogue - «J'étais en contact avec un informateur en prison», déclare un chef inspecteur

Il a été en contact avec un détenu dans le cadre de son travail. Et son supérieur était bien au courant. C'est ce qu'a déclaré le chef inspecteur au Tourisme, Navin Mohesh, à la commission d'enquête sur la drogue, ce jeudi 7 décembre.

Ce policier, qui était affecté à l'Anti-Drug and Smuggling Unit (ADSU) jusqu'en 2014, a été convoqué par l'ex-juge Paul Lam Shang Leen et ses assesseurs pour s'expliquer sur des appels échangés avec un détenu.

Le chef inspecteur a expliqué que le détenu en question était son informateur. Ajoutant que grâce aux appels passés de la prison, la police avait eu des informations sur une importation d'héroïne commandée par des trafiquants, en 2016.

Bien que le téléphone en question, saisi, était en possession de Louis Jimmy Marthe, connu comme Colosso, l'inspecteur a affirmé que celui-ci n'est pas son informateur. Il a écrit le nom de ce dernier sur un morceau de papier qu'il a remis à la commission drogue.

Paul Lam Shang Leen a, par ailleurs, demandé à l'inspecteur Navin Mohesh de s'expliquer sur des dépôts effectués sur son compte bancaire lorsqu'il était affecté à l'ADSU.

Un officier de prison, Jocelyn Duval, a également été entendu par la commission drogue. Son numéro était enregistré dans le répertoire d'un téléphone portable, saisi sur un détenu, la semaine dernière. L'officier a 15 jours pour fournir des explications plus détaillées.

Ile Maurice

Bilan - Le gouvernement Lepep perd neuf députés en trois ans

Neuf ! C'est le nombre de députés que le gouvernement Lepep a perdu en trois ans. Alors que le… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.