7 Décembre 2017

Congo-Kinshasa: Le corps de Tshisekedi attend toujours d'être rapatrié

Pour Félix Tshisekedi, c'est la "mauvaise foi" du gouvernement congolais qui explique le retard dans le rapatriement de la dépouille de son père, Étienne Tshisekedi, décédé à Bruxelles le 1er février dernier.

La dépouille du leader historique de l'opposition congolaise, Étienne Tshisekedi décédé à Bruxelles le 1er février, n'a toujours pas été rapatriée dans son pays. Pourtant en août dernier, un accord sur le rapatriement de son corps semblait avoir été trouvé entre le pouvoir, sa famille et son parti.

Mais son fils, Félix Tshisekedi, qui l'a remplacé à la tête de l'UDPS, attribue l'échec des négociations à la "mauvaise foi" du gouvernement congolais et en particulier au président Joseph Kabila.

Congo-Kinshasa

L'opposition de RDC en Afrique du Sud manifeste pour le départ de Kabila

Près de trois semaines après la marche du réveillon à Kinshasa, l'opposition congolaise en… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.