7 Décembre 2017

Congo-Kinshasa: INBTP - Rixe entre étudiants et policiers

Photo: RFI/Sonia Rolley
Véhicules de l'administration brûlés par les étudiants de l'Institut national du bâtiment et des travaux publics (INBTP) au cours d'une manifestation qui a dégénéré, ce lundi 16 novembre 2015, à Kinshasa, en affrontements avec la police.

A l'Institut National de Bâtiments et de Travaux Publics -INBTP-, situé dans la commune de Ngaliema, il s'est produit des échauffourées entre étudiants et les agents de l'ordre. Tout a commencé aux environs de 7 heures 30 minutes jusqu'à 11 heures, le jeudi 7 décembre 2017.

Les étudiants de l'INBTP avaient reçu le mercredi 6 décembre dernier un communiqué en provenance de la direction générale de l'institut leur indiquant la hausse des frais académiques, passant de 96.000 FC à 160.000 FC, sans en informer le Ministre de l'Enseignement Supérieur et Universitaire.

En effet, ces étudiants ayant appris la nouvelle, ils se sont mobilisés pour organiser une marche qui indique leur mécontentement à ce sujet. Tous se sont retrouvés devant le bureau du Directeur Général en faisant des bruits. De son côté, le Directeur Général, paniqué, a fait appel à la Police Nationale Congolaise afin de disperser les étudiants frondeurs. A leur arrivée, les agents de l'ordre ont essayé de calmer la situation en lançant des gaz lacrymogènes et en tirant des coups de feu en l'air. Sur ce, les étudiants ont essayé de riposter avec le jet des pierres. Le bilan reste inconnu. De leur côté, les étudiants de cette institution racontent que ces policiers se sont permis même d'entrer dans les homes pour délocaliser les étudiants qui y habitent.

Congo-Kinshasa

Nouvelles attaques contre les forces gouvernementales à Beni

Le bilan serait lourd, mais l'armée parle seulement de quatre rebelles tués. La situation est en tout cas… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.