9 Décembre 2017

Sénégal: Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique - L'esprit d'ouverture du chef de l'Etat offert en exemple

Un panel de haut niveau du Centre indépendant de recherches et d'initiatives pour le dialogue (Cirid) sur le thème « Dynamiques de dialogue en Afrique : les exemples du Maroc et du Sénégal » a réuni, hier, de hautes autorités diplomatiques, universitaires, religieuses...

A cet effet, l'esprit d'ouverture au dialogue du président Macky Sall et les dynamiques de dialogue du Sénégal et du Maroc ont été revisités en prélude de la cérémonie de remise du « Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique » qui se tiendra le 20 décembre à Ouagadougou.

Faisant la synthèse des travaux à l'occasion de son discours de clôture, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur a tenu à saluer la qualité des recherches et la fertilité des contributions. Me Sidiki Kaba a qualifié le président Macky Sall d'« homme de dialogue ». « Et la pratique du dialogue par le président résulte d'un héritage riche et multidimensionnel, et c'est d'abord le dialogue de cultures », a-t-il confirmé. Le chef de la diplomatie sénégalaise a renchéri que « le président Macky Sall pense qu'il faut le dialogue des cultures. Et, aujourd'hui, le pays est structuré par des maisons de justice qui sont le lieu du dialogue.

C'est la pratique du dialogue par la justice ». M. Kaba n'a pas manqué d'énumérer les initiatives du président Macky Sall dont le dialogue des territoires pour l'équilibre territoriale et le dialogue politique. « On reste dans l'utilisation du dialogue comme outil de compromis, de consensus dynamique », a-t-il fait valoir. Le ministre a également fait état du dialogue des religions qui est une pratique à encourager fortement.

Dans son exposé, El Hadji Hamidou Kassé a indiqué que « le dialogue est un levier par lequel nous pouvons faire émerger une société de civilisations ». « Le dialogue est politique, social, économique, culturel, religieux... Et c'est quand on a des rapports de force favorables qu'il faut dialoguer », a-t-il soutenu.

Pour le Pr Abdellah Bouasria du Maroc qui s'est inspiré de l'exemple de son pays, le dialogue doit être autonome et collectif et le pardon est très important dans la construction du dialogue. « Il faut revisiter les positions initiales pour que le dialogue soit construit », a-t-il déclaré. M. Bouasria a aussi salué l'implication du président Macky Sall dans la promotion de la paix et du dialogue en Afrique.

L'ambassadeur du Maroc à Dakar a fait savoir que la paix appelle le dialogue. « Ce n'est pas un secret que la République du Sénégal soit réputée comme un pays de paix et de stabilité. Le président se distingue par ses vertus de dialogue avec un dynamisme de résolution des crises », a-t-il dit, magnifiant aussi « les valeurs de paix et de dialogue qui caractérisent le président Sall ».

<Quant au président directeur général du Cirid, Déo Hakizimana, il a soutenu que c'est une page africaine qui s'inscrit ainsi. « Ce symposium est le préambule de l'évènement de Ouagadougou du 20 décembre où nous allons délivrer le Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique au Moro Naba. Ce que nous faisons aujourd'hui annonce un objectif de long terme et le dialogue sera une approche irremplaçable, une approche qu'il faut faire valoir avec beaucoup de courage. Et le président Macky Sall dit que le dialogue est l'arme des hommes forts. Alors, soyons forts », a-t-il indiqué.

Pour le représentant du Cirid en Afrique de l'Ouest et du Centre, El Hadji Malick Mbaye, « le président Macky Sall s'inscrit dans un élan de dialogue et de pacification de l'espace public et politique africain ». Tout compte fait, l'objectif de cette distinction, selon Marcel Mikala, directeur exécutif du « Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique », c'est d'honorer et d'encourager les initiatives de dialogue. Et le choix du président Sall, a-t-il précisé, est qu'il porte un certain nombre de valeurs positives dont le dialogue est un vecteur dominant.

Sénégal

M. Sall réaffirme la nécessité de rationaliser le nombre de candidatures

Les députés sénégalais ont adopté jeudi 19 avril une nouvelle loi électorale,… Plus »

Copyright © 2017 Le Soleil. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.