9 Décembre 2017

Congo-Brazzaville: CIRGL - Rencontre à Brazzaville entre Denis Sassou N'Guesso, Joseph Kabila et Joao Lourenço

Photo: Twiiter/Présidence RDC
Joseph Kabila et Denis Sassou à Brazzaville avant la réunion tripartite Angola-République du Congo-RDC, le 9 décembre 2017

Le chef de l'Etat congolais, Denis Sassou N'Guesso, a reçu à Brazzaville, le 9 décembre, ses homologues de la RDC, Joseph Kabila Kabange, et d'Angola, Joao Manuel Gonçalves Lourenço, dans le cadre d'un mini-sommet sur la région des Grands lacs dont il a pris la présidence le 19 octobre dernier.

Le communiqué de presse publié à l'issue de la rencontre passe en revue les questions d'intérêt régional, africain et international et souligne la volonté des trois dirigeants d'œuvrer à la consolidation des relations qui unissent leurs pays. Denis Sassou N'Guesso, Joseph Kabila et Joao Manuel Lourenço ont ainsi salué la tenue à Abidjan, en Côte d'Ivoire, du sommet Union africaine-Union européenne et les engagements pris par les deux parties sur la crise migratoire et le trafic des êtres humains.

Les trois chefs d'Etat ont exprimé leur satisfaction suite à l'aboutissement du processus électoral au Kenya avec l'élection du président Uhuru Kenyatta, mais au regard des tensions qui l'ont suivi, ils appellent les parties à privilégier le dialogue. Ils sont préoccupés par la persistance des violences en République centrafricaine et demandent à la communauté internationale, dont les forces stationnent sur le terrain, de continuer à œuvrer à la stabilisation et à la réconciliation nationale dans ce pays.

La publication du calendrier électoral en République démocratique du Congo (RDC) a aussi fait réagir les trois dirigeants, qui la considèrent comme « une avancée majeure » dans l'application des accords du 31 décembre 2016 appelant à la sortie de crise par l'organisation d'élections générales l'année prochaine. Indignés par l'attaque à Béni (RDC), le 8 décembre, du contingent de la Monusco, dans laquelle une quinzaine de soldats de la paix ont trouvé la mort, les chefs d'Etat ont insisté pour que la communauté internationale accentue la pression contre les rebellions ougandaises, LRA et ADF, « des groupements terroristes à traiter tels quels », disent-ils.

En fonction depuis le mois de septembre dernier, le président angolais a reçu de ses pairs des félicitations pour « la sagesse avec laquelle il conduit les destinées de son pays depuis son élection ». Sa première sortie officielle était justement sa venue à Brazzaville durant la Conférence internationale sur la région des Grands lacs (CIRGL), organisée le 19 octobre, en présence de ses homologues des deux Congo, de la Centrafrique, du Rwanda et de la Zambie.

En savoir plus

Le Président de la République arrive à Brazzaville pour un mini-sommet sur la RDC

Le Président de la République, João Lourenço, est arrivé ce samedi, à… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.