9 Décembre 2017

Bénin: Saisies de médicaments chez un député proche de l'opposition

Au Bénin, l'opération menée depuis jeudi contre le trafic des faux médicaments se poursuit. La police perquisitionne depuis cet après-midi, un magasin appartenant au député Mohamed Atao Hinnouho, proche de l'opposition. Hier déjà, la police béninoise a saisi des centaines de cartons de présumés médicaments contrefaits au domicile du parlementaire. Tout est parti des révélations d'un suspect interpellé qui a indiqué à la police que son fournisseur est l'épouse du député.

La perquisition vendredi 8 décembre a démarré à 16h et s'est achevée à 1 h ce samedi. Des centaines de cartons ont été saisis et emportés à bord de camions. On apprend de bonne source qu'ils seront pesés dans la journée pour en connaître le poids exact.

Sur le contenu des cartons, Maître Alfred Bocovo, un des cinq avocats du député déclare à RFI que « seule une expertise pourra dire qu'il s'agit de médicaments contrefaits ou non ».

Au cours de la perquisition, des supporters du député ont brûlé des pneus et des troncs d'arbre perturbant la circulation sur les voies pavées. Le secteur est calme ce samedi.

Jeudi, après la perquisition manquée, la police avait convoqué le député et à sa compagne pour « obstruction et entrave ». Monsieur et Madame Atao ne se sont pas encore présentés. Pendant l'opération de vendredi, tous deux étaient absents.

Bénin

Emissions de bons du Trésor du Bénin - 22 milliards de FCFA dans les caisses du trésor

L'émission de Bons Assimilables du Trésor à 364 jours pour un montant de 20 milliards de la… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.