9 Décembre 2017

Congo-Kinshasa: Appel à la raison

Les règles de jeu ne peuvent être changées en cours de jeu... Sinon, elles seraient destinées à favoriser un camp au détriment de l'autre. Le faire, par exemple, au football, c'est créer la confusion parce que le match sera entaché des fautes qui influenceraient automatiquement le score.

Dans un tel scenario, la responsabilité première des incidents incombe à l'arbitre. Justement, l'arbitre pour la compétition électorale en RDC est la Commission électorale nationale indépendante. C'est elle qui devrait rassurer toutes les parties prenantes de sa neutralité, de son objectivité et de son impartialité à créer un climat de confiance. Hélas, les faits sont loin de placer la Centrale électorale congolaise dans son rôle historique pour la nation.

Machine à voter ou à gagner ! C'est la dernière trouvaille de la Céni. Mais, pourquoi l'imposer en plein jeu dans un pays où une bonne partie de la population est analphabète, avec le risque de compliquer davantage la maitrise de cette nouvelle technologie dans un temps serré ? La question éveille des soupçons sur le rôle qu'un camp donné attend de la Céni : gagner avec la machine à gagner.

Le sujet est délicat dans la mesure où l'avenir du pays en dépend. Il s'agit en clair d'un danger. Et l'alerte au niveau intérieur n'étant pas entendu, c'est l'extérieur qui raisonne maintenant. C'est un appel à la raison. Les USA, le Canada et la Suisse préviennent sur la compromission de la présidentielle de 2018 en cas de l'utilisation de la machine à voter. Les raisons invoquées sont claires : la mise en œuvre d'un tel système exige la transparence de toutes les parties prenantes, en ce qui concerne les coûts et les risques. Au-delà, il faut avoir suffisamment de temps pour effectuer des essais, une évaluation, etc.

Il importe donc de revenir à la raison et laisser le déroulement de jeu avec des règles connues et acceptées de tous. Vouloir les modifier en plein cycle électoral, c'est prendre partie et c'est injuste. Le peuple congolais n'attend rien d'autre de la Céni qu'un processus démocratique crédible.

Congo-Kinshasa

Violences en du 31 décembre - HRW dénonce «un usage excessif de la force»

A la veille d'une nouvelle marche des laïcs catholiques prévue ce dimanche en RDC, l'ONG Human Rights Watch… Plus »

Copyright © 2017 Le Potentiel. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.