9 Décembre 2017

Cote d'Ivoire: Bouaké - Nicolas Djibo veut faire de sa commune une ville verte

Pour Nicolas Djibo, c'est un devoir de léguer aux générations futures, une cité où il fait bon vivre.

Nicolas Djibo, maire de la commune de Bouaké et son conseil municipal ont décidé de faire de la lutte contre le changement climatique l'une de leurs priorités. L'objectif, c'est de faire de la capitale de la région de Gbêkê « une ville verte ».

C'est d'ailleurs ce qui a motivé, le 5 décembre 2017, au Ranhôtel de Bouaké, le lancement du projet « Bouaké ville verte-Coopération décentralisée » (Bovive-Cd) qui a été suivi d'un atelier diagnostic énergie-climat et développement durable.

Pour Nicolas Djibo, c'est un devoir de léguer aux générations futures, une cité où il fait bon vivre. « De nos pères fondateurs, nous avons hérité d'une cité en bon état où il faisait bon vivre. A notre tour, il nous faut la transmettre absolument dans un état meilleur à nos enfants », a-t-il pris l'engagement.

C'est dans cette optique, a-t-il révélé, que le 27 novembre dernier, « nous avons paraphé le document d'engagement politique des maires d'Afrique subsaharienne portant sur le climat et l'énergie ».

Abondant dans le même sens, le préfet de région, Konin Aka, a saisi cette opportunité pour lancer un appel en faveur d'une transformation totale de notre « façon de vivre, de nous déplacer, de travailler ».

En marge du lancement du projet Bovive-Cd, Etienne Perrier, chargé de missions Energie et Environnement Rongead, a annoncé le démarrage d'une étude pour atténuer les gaz à effet de serre dans la seconde ville du pays. D'une durée de six mois, cette étude, selon l'expert, se déroulera en quatre grandes phases dont l'étude de cadrage, le diagnostic (collecte de données sur le terrain), l'analyse de ces données et enfin, sur décision du comité de pilotage et la mairie, l'avènement de plan d'action pour atténuer les gaz à effet de serre.

« Concrètement, on va collecter de nombreuses données sur la consommation des ménages, les transports à Bouaké, le changement d'utilisation des terres... On va compiler toutes ces données et les multiplier par le facteur d'émission... », a-t-il précisé.

CHARLES KAZONY

CORRESPONDANT REGIONAL

Cote d'Ivoire

Sécurité routière - 1458, 81 décès en 15 jours

Une réunion de travail a eu lieu le vendredi 19 janvier, au ministère de l'Intérieur et de la… Plus »

Copyright © 2017 Fratmat.info. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.