10 Décembre 2017

Centrafrique: L'OCHA appelle au respect du droit humanitaire

En Centrafrique, plusieurs ONG ont décidé de suspendre leurs activités dans le nord du pays après l'assassinat d'un humanitaire.

L'homme a été tué dans la nuit du 6 au 7 décembre à Kabo, une ville du nord du pays où les agressions contre les personnels des ONG se multiplient ces derniers temps. Conséquence de ce retrait : plus de 100 000 personnes vont être privées d'assistance humanitaire.

Nous avons besoin des conditions minimum. C'est pour cela que nous demandons au gouvernement, avec tous les partenaires, même les groupes armés, de respecter le droit international humanitaire, et d'apporter l'accès sans condition aux humanitaires. Notre problème, c'est la sécurité. Si la sécurité est améliorée, nous sommes prêts à continuer à fournir l'assistance nécessaire à ces populations.

Centrafrique

Info RFI. RCA - Deux Congolais s'évadent d'une prison de Bangui

En Centrafrique, deux ressortissants congolais, détenus depuis juin dernier à Bangui, se sont… Plus »

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.