10 Décembre 2017

Burkina Faso: La fraude autour de la production d'or fait perdre beaucoup d'argent au Burkina

Le Burkina Faso perd plusieurs milliards de francs CFA chaque année à cause de la fraude dans le secteur de la production artisanale de l'or.

Une récente enquête de l'Institut national de la statistique révèle que plus de la moitié de l'or produit par les 448 sites d'exploitation artisanale et semi-mécanisée est captée par des réseaux parallèles d'écoulement de l'or. Un important manque à gagner que l'Etat entend recouvrer.

L'étude de l'Institut national de la statistique (INSD) révèle que seulement trois dixièmes de l'or produit artisanalement passent par le circuit commercial officiel. Tout le reste est frauduleusement écoulé par des réseaux parallèles.

Cette fraude pourrait se situer entre 15 et 30 tonnes d'or par an. Ce qui fait perdre à l'Etat plus de 200 milliards de francs CFA selon le gouvernement.

Cette fraude est favorisée par le coût relativement bas du rachat de l'or produit par les orpailleurs d'une part, et le rachat de l'or au-delà du cours mondial par certains comptoirs fictifs, selon une enquête des parlementaires.

Elle est également entretenue par l'existence de taxes que les exploitants traditionnels jugent trop élevées. Un exploitant d'un site d'orpaillage a confié récemment à un journaliste de L'Economiste du Faso que le Niger, le Ghana et la Côte d'Ivoire qui appliquent une fiscalité plus faible, seraient des pays de destination de l'or qui sort frauduleusement du Burkina.

Plusieurs enquêtes pointent du doigt certains comptoirs d'achat de l'or. Les responsables de ces comptoirs seraient détenteurs chacun de plus de dix titres miniers. Ils font l'objet de redressements fiscaux de plusieurs milliards de francs CFA, et leur nom revient le plus souvent dans les auditions et les enquêtes, notamment celle des députés burkinabè. Le gouvernement a instruit les ministres concernés de prendre les dispositions appropriées en vue d'une meilleure organisation.

Burkina Faso

Internet et démocratie - Les web activistes célèbrent leur grand-messe à Ouaga

A Ouagadougou, les acteurs de changement se rencontrent pour «faciliter la jonction entre les mouvements virtuels… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.