11 Décembre 2017

Congo-Kinshasa: La Tanzanie reste déterminée à combattre avec la MONUSCO dans l'est de la RDC

L'armée tanzanienne se dit prête à poursuivre ses opérations dans l'est de la République démocratique du Congo, a déclaré le général James Mwakibolwa, qui avait entre 2013 et 2014 lui-même commandé la brigade d'intervention rapide de la Monusco. C'était à l'époque du M23. Le général tanzanien a tenu ces propos lors d'une conférence de presse dimanche 10 décembre à Dar es-Salaam, dans l'enceinte du quartier général de l'armée.

L'attaque du 7 au 8 décembre 2017 est la pire attaque que nous avons enregistrée depuis que nos forces participent aux opérations de maintien de paix, depuis 2011, et nous avons enregistré une lourde perte. Malgré tout cela, nos forces qui sont sur place ont encore plus la volonté de combattre l'ennemi et d'accomplir leur mission avec une grande technicité et du professionnalisme. Je confirme au peuple tanzanien et aux autres que cette attaque ne va pas nous décourager. L'armée du peuple tanzanien ne va pas être ébranlée, notre pays est en paix et continuera à être en paix, et quiconque osera nous déranger, nous allons nous occuper de lui.

Par ailleurs, le général Mwakibolwa a précisé que les soldats tanzaniens avaient été tués jeudi à l'issue de combats qui les avaient opposés pendant 13 heures à des présumés rebelles ADF. Il a également indiqué que deux de ses hommes étaient toujours portés disparus et que les recherches se poursuivaient pour les retrouver.

Congo-Kinshasa

Plus de 3,5 millions d'enfants vaccinés contre la polio, selon l'UNICEF

Depuis plusieurs mois, la République Démocratique du Congo (RDC) fait face à une nouvelle… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Radio France Internationale. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.