10 Décembre 2017

Congo-Kinshasa: Global Touch Corporates - Start Up 2 - L'Anapi participe à l'incitation des jeunes à l'entrepreneuriat

«Les jeunes entrepreneurs et ceux qu'ils inspirent sont la pierre angulaire de l'ascension de l'Afrique».

Voilà une phrase incitatrice de Tony Elumelu que le Directeur général de l'Anapi, Anthony Nkinzo a reprise lors de son intervention le samedi 9 novembre 2017 au cours de la 4ème édition du Start Up entrepreneuriat, pour pousser les jeunes à développer l'esprit d'innovation et la capacité de toujours améliorer. C'était dans la salle de conférence de l'Algavre dans la commune de Lingwala, sous la coordination de Global Touch Corporates, dirigé par le Dr. Flavien Shirandi. Plusieurs personnalités de tout bord ont rehaussé de leur de présence à cette rencontre de haute classe. L'Anapi pour la prise de conscience des jeunes

Des catégories sociales représentées à cette conférence, l'Anapi a également été invitée par le biais de son DG, M. Anthony Nkinzo, qui a démontré notamment, les différents mécanismes qui facilitent l'investissement en toute sécurité en République Démocratique du Congo. Aujourd'hui, malheureusement, le contexte est tel que les jeunes, en dépit de leurs esprits créatifs, sont essentiellement des demandeurs d'emplois au lieu d'être des promoteurs de projets. Ces derniers sortent tous les ans en quantité industrielle des Universités et Instituts supérieurs à travers le territoire national, mais sont restreints à rédiger quotidiennement des lettres de demande d'emplois. Certes, pour créer la richesse nationale, la RD. Congo a besoin des flux importants d'investissements. Aussi, dans ce processus, la jeunesse a-t-elle un rôle capital à jouer. En effet, pour que toute cette situation change, Anthony Nkinzo, véritable source d'idées créatrices, a incité les jeunes à se former et s'informer ; à développer l'esprit associatif mais aussi de patience ; à développer une pensée visionnaire et intuitive ; à avoir de la détermination et le goût du risque, et disposer d'un plan d'affaires sérieux. Il est de toute évidence, a reconnu le DG de l'Anapi, toute la faute n'incombe pas toujours aux jeunes. Car, le Gouvernement a également sa part de responsabilité.

Pour cela, il faudrait favoriser l'apprentissage par la création des écoles de métier à travers toutes les provinces de la République et, bien sûr, implanter des incubateurs en faveur des jeunes potentiels promoteurs des projets, a-t-il complété.

Pour le reste, Anthony Nkinzo a livré à l'assistance les missions fondamentales de sa structure. Notamment, vendre une bonne image du pays, faire le suivi des projets des investisseurs, identifier les terrains et secteurs d'investissements, mais surtout informer et accompagner les investisseurs dans la réalisation de leurs projets. Il a, également, prouvé les raisons précises en termes de position stratégique et économique pour lesquelles il faudrait réellement investir en RDC.

A travers son marketing de service, l'ANAPI s'offre ici comme un facilitateur et un partenaire au développement pour une meilleure canalisation des Investissements, une meilleure perception de la RDC comme terre d'opportunités et d'investissements durables tant pour les nationaux que pour les étrangers.

Quitter l'à peu près pour l'excellence

Le Dr Shirandi et Madame le Directeur Général de la DGRAD ont concomitamment parlé du leadership et ont incité les entrepreneurs congolais à créer, penser plus loin et voir très grand pour enfin sortir du lot et épater et impacter le monde. Pour le Dr Shirandi, si la RD. Congo ne change toujours pas depuis son indépendance malgré les multiples prières faites par son peuple, cela veut dire que le problème n'est plus Dieu, mais bien nous-mêmes. Il demande aux jeunes de découvrir leur propre force pour innover, en tenant bien entendu compte de la curiosité, la compétition, la culture et le changement tout autour.

Le Directeur Général de l'Anapi, dans son intervention épatante, a aussi insisté sur le rôle de la femme dans l'entrepreneuriat.

Le jeune congolais a aujourd'hui la possibilité d'être coaché et de mettre en valeur ses idées pour un Congo meilleur.

Congo-Kinshasa

Des ONG appellent à une aide d'urgence pour les populations du Kasaï

En République démocratique du Congo, trois agences des Nations Unies - la FAO, L'Organisation des Nations… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.