10 Décembre 2017

Congo-Kinshasa: Lancement du projet "100 jeunes pages... " - CWB - Maguy Kiala promet d'accompagner la jeunesse congolaise

Elle est de plus engagée pour les causes de la jeunesse congolaise. Elle, c'est la Ministre de la Jeunesse et Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, Maguy Kiala Bolenga Boley.

Cette dernière, comme à l'accoutumée, continue de soutenir toutes les actions que les jeunes congolais posent sur toute l'étendue de la République Démocratique du Congo. C'est ainsi qu'elle a été présente vendredi 8 décembre 2017 au lancement et présentation officielle de l'initiative "100 jeunes pages de l'espoir" au Centre Wallonie Bruxelles. A cette occasion, la Ministre a levé sa voix pour démontrer, ligne par ligne, toute l'importance qu'ont les jeunes à se mettre en action car, ils sont, selon elle, le vrai moteur du changement et développement de la RDC.

En effet, le développement d'un pays dépend bien évidemment de la richesse de sa jeunesse. Maguy Bolenga Boley l'a si bien compris. C'est pourquoi, fort de ses prérogatives gouvernementales et de ses convictions, elle est au four et au moulin dans l'encadrement de la jeunesse. En marge du lancement de l'initiative "100 jeunes d'espoir", initié par le collectif des jeunes congolais dont la tranche d'âge varie autour de 35 ans, elle l'a démontré. Ce projet, pour rappel, consiste à rapporter les expériences de 100 jeunes congolais ayant réussi, chacun dans un domaine, dans un recueil intitulé "100 jeunes pages d'espoir". Objectif ? Inspirer et motiver d'autres jeunes au travail, en vue d'améliorer et redorer l'image de la RDC.

Car, bien que le Congo soit riche en sol et sous-sol, l'espoir des jeunes est dilué à cause de plusieurs faits qui relèvent de la situation politico-sociale dont le chômage, le sous-paiement etc. Dans cette optique, Madame Maguy Kiala Bolenga qui a lancé ces assises, promet, au nom du Ministère de la jeunesse et l'initiation à la nouvelle citoyenneté, d'apporter un soutien considérable. Elle a annoncé une nouvelle qui, certainement, fera plaisir aux jeunes congolais. A savoir : la création d'un fonds spécial de promotion de l'entrepreneuriat pour la jeunesse, sous l'initiative du Chef de l'Etat, Joseph Kabila. «Il faut capitaliser ce que nous avons, il faut encadrer les jeunes, car l'avenir du pays en dépend, ils sont l'espoir de demain. Pour y arriver, il faut aller d'une manière graduelle, 100 jeunes pages d'espoir vont nous permettre de tirer profit de cette richesse», a dit Maguy Kiala Bolenga avec conviction.

A cette occasion de lancement de l'initiative 100 jeunes, elle a également annoncé la création d'une cellule d'écoute, qui sera ouverte sous peu pour permettre de communiquer avec les jeunes. Toutefois, pour qu'il y ait du changement, il faudra également que les jeunes puissent aimer le pays, avoir un esprit de patriotisme et de sacrifice. Il faut noter, au passage, que le point de presse du lancement a connu la présence des Christian Shabantu ; M. Diallo, représentant de l'Unesco ; Benjamin Boyemere et Tina Salama. Les jeunes qui excellent par leur savoir-faire dans un domaine donné tel l'entrepreneuriat, la littérature, l'agriculture ou dans le secteur artisanal ou sportif, peuvent s'enregistrer via un formulaire disponible sur Info@100jpe.org.

Congo-Kinshasa

L'ONU lance un appel d'urgence pour prévenir la famine dans le Kasai

Les agriculteurs qui ont fui leurs villages à cause du conflit ont raté trois saisons agricoles… Plus »

Copyright © 2017 La Prospérité. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.