11 Décembre 2017

Afrique: L'OMC et l'ITC lancent le Portail Coton pour renforcer la transparence et favoriser le développement

communiqué de presse

Buenos Aires — Aujourd'hui (11 décembre), l'Organisation mondiale du commerce (OMC) et le Centre du commerce international (ITC) ont lancé une plate-forme en ligne d'information sur le marché des produits du coton qui permettra aux producteurs, aux négociants et aux décideurs de la filière coton de mieux exploiter les possibilités qu'offre ce marché.

Le Portail Coton, qui sera dévoilé à la onzième Conférence ministérielle de l'OMC à Buenos Aires, contribuera à rendre le système de commerce du coton plus efficace en améliorant la transparence et l'accessibilité des informations commerciales sur les produits du coton et en fournissant d'autres renseignements utiles pour les activités quotidiennes des producteurs, des négociants et des décideurs de cette filière.

"Le lancement d'aujourd'hui est un ajout important à nos efforts pour aider la communauté cotonnière à atteindre ses objectifs de développement", a déclaré le Directeur général de l'OMC, Roberto Azevêdo. "En rassemblant toutes les informations pertinentes, cela signifie que nous pourrons mieux suivre la mise en œuvre des engagements pris par les membres à Nairobi en matière d'accès aux marchés."

La Directrice exécutive de l'ITC, Arancha González, a dit: "Le Portail Coton permettra aux producteurs et aux négociants de coton de tirer davantage parti d'une participation accrue au commerce mondial, en particulier pour les pays les moins avancés. En améliorant la transparence du secteur, nous offrirons aux entreprises un accès facilité aux renseignements sur le commerce et les marchés, ce qui leur permettra d'ajouter de la valeur à leurs exportations."

Le Portail Coton est conçu de manière à permette aux exportateurs, aux importateurs, aux investisseurs et aux institutions d'appui au commerce de rechercher des débouchés commerciaux et de s'informer sur les exigences du marché des produits du coton. Il propose un point d'entrée unique pour tous les renseignements spécifiques sur le coton disponibles dans les bases de données de l'OMC et de l'ITC sur l'accès aux marchés, les statistiques commerciales, les contacts professionnels par pays, et les renseignements sur l'aide au développement, ainsi que des liens vers les documents et pages Web pertinents et vers d'autres organisations actives dans le secteur du coton.

Le coton est l'une des matières premières les plus échangées au monde. C'est également un produit d'une importance vitale pour les stratégies de développement économique et de lutte contre la pauvreté dans de nombreuses économies en développement, et en particulier les moins développées d'entre elles.

Quatre pays producteurs de coton en Afrique (Bénin, Burkina Faso, Mali et Tchad) ont proposé une Initiative sectorielle en faveur du coton en 2003. Depuis lors, le coton fait l'objet de discussions spécifiques à l'OMC.

La Décision sur le coton adoptée par les Ministres à Nairobi en 2015 contient des dispositions sur l'amélioration de l'accès aux marchés pour les pays les moins avancés, l'élimination des subventions à l'exportation, et les efforts à déployer pour réformer le soutien interne. Elle souligne également l'importance d'une aide effective pour soutenir le secteur du coton dans les pays en développement.

Le lancement du Portail Coton concrétise un engagement clé pris dans la Décision de Nairobi, celui d'identifier et d'examiner les obstacles à l'accès aux marchés, y compris les obstacles tarifaires et non tarifaires pour les produits du coton, en particulier ceux qui sont exportés par les pays les moins avancés.

Liens Web:

Portail Coton:

www.CottonPortal.org

Travaux relatifs au coton menés à l'OMC:

www.wto.org/cotton

Informations statistiques de l'OMC sur le commerce, les droits de douane et les mesures non tarifaires:

www.wto.org/statistics

Renseignements et services d'analyse de l'ITC concernant les marchés:

www.intracen.org/marketanalysis

Notes à l'éditeur:

Le Centre de Commerce International (CCI) est l'agence conjointe de l'Organisation mondiale du commerce et des Nations Unies. Le CCI aide les petites et moyennes entreprises des économies en développement et en transition à devenir plus compétitives sur les marchés mondiaux, contribuant ainsi au développement économique durable dans le cadre de l'Agenda de l'Aide pour le commerce et des Objectifs du Millénaire pour le développement.

L'Organisation mondiale du commerce (OMC) est la seule organisation internationale à vocation mondiale qui s'occupe des règles régissant le commerce entre les pays. Au cœur de l'Organisation se trouvent les Accords de l'OMC, négociés et signés par la majeure partie des puissances commerciales du monde et ratifiés par leurs parlements. Le but est de favoriser autant que possible la bonne marche, la prévisibilité et la liberté des échanges.

Contact ITC:

Jarle Hetland

Media Officer

Office of the Executive Director

P: + 41 22 730 0145

M: + 41 79 582 9180

E: hetland@intracen.org

L'Organisation mondiale du commerce

Daniel Pruzin

Head of Press Section

Information and External Relations

M: +54 9 11 4194 3236

E: daniel.pruzin@wto.org

Afrique

Vincent Bolloré en garde à vue pour des soupçons de corruption en Afrique

Selon une information rapportée par le journal « Le Monde », Vincent Bolloré a… Plus »

Copyright © 2017 International Trade Centre. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.