11 Décembre 2017

Togo: "La République très très démocratique de Kara" désormais concernée ?

C'est interrogation vient juste rappeler que, interpellé à chaque fois sur la cas de la ville de Kara où tout portait à croire que l'opposition est mal venue, à chaque fois, le ministre de la Sécurité, Yark Damehame, dit souvent ironiquement, "peut-être que Kara ne se sent pas concernée" par ces manifestations. Mais tout porte à croire que la tendance pourrait s'inverser à l'occasion de la manifestation prévue pour trois jours cette semaine, par les 14 partis politiques de l'opposition.

En effet, selon un communiqué de Ricardo Agouzé, qui se réclame, président PNP-Kara, "la lutte que mène le peuple togolais a commencé avec nous depuis le 19 Août. Mais depuis les marches des 5 et 6 septembre qu'elle tente d'organiser une manifestation publique, nos autorités ont fait recours aux miliciens pour semer la terreur afin de laisser notre ville dans l'indifférence".

Mais cette fois-ci, se fondant sur ce que, à plusieurs reprises le gouvernement a laissé entendre sa disponibilité à respecter les libertés de manifestations y compris dans la ville même si jusqu'alors rien n'a changé, et aussi, "vu la dernière conférence de presse du gouvernement en date du 7 décembre réaffirmant les mesures de sécurité afin de créer un climat de paix et de décrispation et en prenant pour témoin la communauté internationale", ce dernier dit lancer "un appel à toute la population de Kara et de ses environs à répondre massivement aux marches les 14 et 16 décembre prochains dans la ville de Kara (Kozah)".

Outre la communauté internationale, la même source invite "la presse nationale et internationale, les observateurs et organisations de défense de droits de l'Homme à couvrir ces différentes manifestations" pour lesquelles l'itinéraire reste à préciser.

Togo

Le pays fonde de grands espoirs sur son agriculture

Les Journées portes ouvertes organisées par le ministère de l'Agriculture se sont achevées… Plus »

Copyright © 2017 Télégramme228. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.