12 Décembre 2017

Congo-Brazzaville: Commune de Brazzaville - Les quartiers Matari et Italolo bientôt accessibles par véhicule

Le maire de la ville capitale, Christian Roger Okemba, a procédé le 10 décembre au lancement des travaux d'ouverture de la route reliant ces deux quartiers du 9e arrondissement de Brazzaville, Djiri

Cofinancés par la mairie centrale et la population riveraine des quartiers Matari et Itatolo (Massengo), ces travaux sont d'une importance capitale. En effet, ces quartiers complètent la liste des endroits les plus enclavés de la capitale congolaise. Les propriétaires terriens et fonciers qui ont organisé un rituel sur les lieux de lancement des travaux pour invoquer leurs mânes se sont réjouis de l'initiative des autorités municipales.

« Ce dimanche 10 décembre 2017(...), nous sommes comblés de joie, une joie immense, stimulée par l'ouverture de cette route parallèle à la première dégradée par des érosions. À cet effet, nous tenons à vous féliciter, remercier pour ce geste combien louable que vous accomplissez dans une conjoncture économique difficile », a souligné Paul Okana, au nom du collectif des présidents des deux quartiers, louant l'esprit patriotique et le dévouement du nouveau maire de Brazzaville.

L'ouverture de cette route parallèle à celle de la station terrienne de Mongouni, complètement dévastée par les érosions, s'inscrit dans le cadre de l'initiative « Bâtissons ensemble Brazzaville » que la mairie de Brazzaville a lancé récemment. « Nous lançons officiellement notre initiative de manière concrète. Vous avez la responsabilité d'appuyer cette volonté à travers vos multiples contributions. Ce sont les travaux de la mairie mais avec la participation des populations. Au regard de l'étendue du travail à réaliser, la mairie seule ne pourra pas, donc chacun doit faire un effort pour appuyer cette initiative. Je pense que dans les meilleurs délais nous pourrons revenir ici pour inaugurer cette route qui est faite par nos ingénieurs », a rassuré Christian Roger Okemba.

Chef de bloc 41 à Matari, Lazare Ongangué pense que le geste du maire réconforte les habitants de cette partie de Brazzaville en proie souvent aux difficultés de transport. « Nous souffrons ici, les femmes accouchent parfois dans la rue. Nous enregistrons également des cas de décès par manque de véhicule, donc à cause de l'enclavement. Nous demandons à chaque parcelle de Massengo et de Matari de contribuer à hauteur de 2 000 FCFA de façon que nous puissions aider le maire à construire ces routes », a-t-il suggéré.

Congo-Brazzaville

Les autorités et les représentants de Ntumi ont entamé les négociations

Les discussions entre les autorités et les représentants du pasteur Ntumi sont lancées au Congo.… Plus »

Copyright © 2017 Les Dépêches de Brazzaville. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.