12 Décembre 2017

Afrique du Nord: Amnesty International accuse Bruxelles de complicité dans la détention des migrants en Libye

Amnesty International accuse les gouvernements européens de complicité dans la détention des migrants en Libye et accuse l'Union européenne d'avoir aidé des garde-côtes libyens impliqués dans le trafic d'êtres humains.

Selon l'ONG de défense des droits de l'Homme, les Etats européens soutiennent le système d'exploitation des réfugiés en Libye, de façon à empêcher leur traversée de la Méditerranée. Zakaria Ahmed Salem est Professeur de Sciences Politiques à la Northwestern University à Chicago. Il accuse lui les dirigeants africains d'avoir accepté la politique anti-migratoire de l'Union européenne sous la pression des partis populistes qui connaissent un essor dans plusieurs pays d'Europe. Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter.

Après le scandale international né de la diffusion d'images de marchés aux esclaves en Libye, l'Union africaine (UA) a annoncé la semaine dernière son intention de rapatrier dans leur pays d'origine ces 20.000 migrants, dans les six prochaines semaines. Lundi, 11 décembre près de 900 migrants secourus ces derniers jours en Méditerranée ont été accueillis en Italie.

Libye

Des crimes de guerre commis dans l'offensive sur Derna de l'ANL de Haftar?

En Libye, la mission de l'ONU dans le pays, la MANUL, s'alarme des violations présumées des droits de… Plus »

Ne ratez pas ce que tout le monde regarde

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.