11 Décembre 2017

Ghana: Que sont devenues les promesses de Nana Akufo-Addo ?

Le président allemand Frank-Walter Steinmeier s'envole lundi pour le Ghana. Une visite dominée par la coopération économique et des discussions avec son homologue, Nana Akufo-Addo. Ce dernier a été élu il y a un an.

Création d'entreprises, gratuité de l'école secondaire, investissements étrangers, lutte contre la corruption. Voilà, en substance, ce qu'avait promis l'an dernier en se présentant pour la troisième fois au poste suprême. Cette troisième fois a été la bonne puisqu'il a remporté l'élection avec 53% des voix contre 44% pour le sortant John Dramani. Mahama.

Les Togolais envieux de l'alternance au Ghana

Le Ghana s'est doté d'un nouveau président, Nana Akufo-Addo. Au Togo voisin, la population salue cet exercice démocratique avec amertume. (12.12.2016)

Cette victoire, c'est l'espoir d'un nouveau départ pour un pays en crise. Croissance au ralenti, chômage et inflation en hausse - les Ghanéens attendent beaucoup de leur nouveau président, en particulier les jeunes.

Après la prestation de serment, les débuts sont cependant laborieux : Nana Akufo-Addo a mis d'abord six mois à former son équipe. Mais une fois en place, celle-ci s'est mise rapidement au travail.

Au mois de septembre, les frais de scolarité ont été pris en charge par les autorités. Un poste de médiateur a été créé pour lutter contre la corruption. Des projets ambitieux de construction de barrages et de création d'entreprises sont même évoqués. Mais, revers de la médaille : les professeurs de qualité et le matériel manquent pour faire face à l'afflux de nouveaux élèves. Les prérogatives du futur médiateur ne sont pas définies et le financement des infrastructures reste flou.

A la Fondation allemande Konrad Adenauer d'Accra, on n'est pas surpris par la lenteur des réformes. "Je pense que le gouvernement s'est lancé avec beaucoup de force, d'énergie et de bonne volonté dans sa mission," dit son directeur, Burkhardt Hellemann. "Mais évidemment après huit ans passés dans l'opposition, Akufo-Addo et le NPP, le parti au pouvoir, réalisent sans-doute que la réalité du pouvoir est moins simple que ce qu'ils imaginaient."

Investissements étrangers à la rescousse

Elu pour un mandat de quatre ans, Nana Akufo-Addo, qui a hérité des dettes de son prédécesseur, parie sur une augmentation des impôts et des investissements étrangers privés pour stabiliser le budget de l'Etat, une condition pour mener à bien ses réformes.

Après la récente visite du président français Emmanuel Macron, celle de Frank-Walter Steinmeier tombe donc à pic. Le chef de l'Etat est accompagné d'une délégation de représentants économiques allemands. La coopération bilatérale sera au centre de sa visite. Après le Ghana, le président allemand se rendra, mercredi, en Gambie.

Ghana

La solution n'est ni à Conakry, ni à Accra

Les responsables de la coalition de l'opposition multiplient les déplacements à Paris, Conakry et Accra… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.