11 Décembre 2017

Afrique: Retour de jihadistes, une menace pour l'Afrique

Près de 6.000, c'est le nombre d'Africains ayant combattu au Moyen-Orient aux côtés de l'organisation jihadiste Etat islamique (EI) qui pourraient revenir sur le continent.

L'EI a multiplié ces derniers temps les revers et a perdu la totalité des territoires qu'il avait conquis en Irak et en Syrie.

Dimanche, lors d'une rencontre sur le terrorisme, le Commissaire de l'Union Africaine pour la paix et la sécurité, Smaïl Chergui, a appelé les dirigeants africains à se préparer "fermement" à la gestion de ces retours en insistant sur l'échange de renseignements sur les éléments armés regagnant leurs pays respectifs. "Des rapports font état de la présence de 6.000 combattants africains parmi les 30.000 éléments étrangers ayant rejoint ce groupe terroriste au Moyen-Orient", à en croire Smail Chergui, selon qui "le retour de ces éléments en Afrique pose de sérieuses menaces sur la sécurité et la stabilité nationales et exige un traitement spécifique et une coopération intense entre les pays africains."

Afrique

Chan 2018 - Groupe C - Nigéria bat Libye, Rwanda coleader

Le Nigeria, l'un des poids lourds du Championnat d'Afrique des nations 2018 tenu en échec par le Rwanda 0-0, a… Plus »

Copyright © 2017 Deutsche Welle. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.