13 Décembre 2017

Afrique Centrale: Patrimoine forestier d'Afrique centrale - On évalue les avancées

Le patrimoine forestier d'Afrique centrale est dense. C'est une certitude. D'ailleurs le bassin du Congo est classé au rang de bien commun de l'humanité. Sauf que, seuls neuf sites forestiers de cette zone jouissent du statut de patrimoine mondial.

Depuis hier, il se tient à Yaoundé une réunion du comité de pilotage de la deuxième phase de l'initiative pour le patrimoine mondial forestier d'Afrique centrale (Cawhfi).

Il est question pendant les travaux d'évaluer les activités exécutées en 2017 et celles prévues en 2018 dans les trois sites camerounais inscrits au patrimoine mondial.

Selon le représentant de l'Unesco à la cérémonie officielle de lancement de l'atelier de deux jours, cette phase du projet Cawhfi qui bénéficie d'un financement de 3,3 milliards de F de l'Union européenne va

« contribuer à la reconnaissance des aires protégées les plus représentatives du bassin du Congo et à appuyer les Etats pour identifier et élaborer de nouvelles propositions d'inscription sur la liste du patrimoine mondial ».

Afrique Centrale

L'ONU salue la décision des autorités de laisser l'opposition manifester

Le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l'homme salue la décision du gouverneur de Kinshasa… Plus »

Copyright © 2017 Cameroon Tribune. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.