13 Décembre 2017

Ile Maurice: PSAC - Les performances en hausse

77,7 %. C'est le taux global de réussite de la République de Maurice pour cette première édition du Primary School Achievement Certificate (PSAC).

L'année dernière, le pourcentage était de 76,96 % pour le Certificate of Primary Education (CPE). Bien qu'il ne semble pas y avoir eu beaucoup d'évolution, la performance des élèves s'est grandement améliorée dans presque toutes les matières dites core.

Dans presque toutes les autres matières, on note une progression d'au moins 6 %. Ainsi la performance en anglais est passée de 77,58 % à 83,20 % et le français de 76,61 % à 84,68 %.

Seule exception : histoire & géographie où le taux est resté quasi inchangé. En 2016, il s'élevait à 79,44 % contre 79,66 % cette année-ci. Qu'est ce qui fait que les élèves ont mieux travaillé cette année ? Le niveau des questionnaires a-t-il changé ? Éléments de réponse.

Dans les milieux concernés, on laisse entendre que la première démarche a été de revoir le programme pour l'adapter au PSAC. Le Mauritius Institute of Education a en effet élaboré un nouveau syllabus dans le but d'encourager les élèves à mieux réfléchir et raisonner. C'est cette démarche qui a permis de changer la façon d'évaluer les élèves.

Dans plusieurs matières, le format des papiers a été revu. À l'instar des sections A et B qui ont disparu de plusieurs papiers, dont ceux des mathématiques et des langues. «L'approche utilisée pour poser les questions a changé. Beaucoup plus de dessins ont été inclus dans les questionnaires afin de les rendre plus child-friendly», souligne-t-on au ministère de l'Éducation.

Ce serait principalement grâce à ces amendements que les élèves ont pu scorer plus de points cette année. Un effort a été fait pour que les écoliers puissent acquérir «des points élémentaires» car le point fort du Nine-Year Schooling demeure la continuité entre le primaire et le secondaire. On cite comme exemple le questionnaire de français qui contenait beaucoup plus de Multiple Choice Questions qu'avant.

Les thèmes choisis pour la compréhension dans les langues sont également liés au quotidien des élèves mauriciens. À l'instar de la Fête du pain pour le français et la papaye cristallisée pour l'anglais. Le nombre de mots requis pour l'exercice de rédaction a également été réduit.

Comment explique-t-on l'amélioration dans les mathématiques ? Nos sources indiquent que plus de dessins ont été ajoutés dans les questionnaires. Les questions ont été posées autrement, de sorte que l'enfant puisse faire usage de sa logique.

À titre d'exemple, un exercice avec des chiffres sur des cartes aurait facilité la compréhension des élèves. «Avec le CPE, les élèves avaient pour habitude de travailler sur des past papers. À présent, ils utilisent beaucoup plus la logique», fait-on ressortir.

Tous ces changements ont-ils entraîné une baisse de niveau des questionnaires et celui des écoliers ? C'est, en tout cas, ce qui inquiète dans les milieux éducatifs. Toutefois, les sources au ministère de l'Éducation sont catégoriques. «Non, le niveau est resté le même, fait-on valoir. C'est uniquement l'approche qui a changé.»

Places déjà allouées dans les collèges régionaux:

Collèges du SDEC :

Zone 1 : 156

Zone 2 : 293

Zone 3 : 267

Zone 4 : 206

Collèges privés :

Zone 1 : 1251

Zone 2 : 993

Zone 3 : 1051

Zone 4 : 537

Collèges d'état :

Zone 1 : 2612

Zone 2 : 1924

Zone 3 : 1279

Zone 4 : 1612

Total : 12 181

Places déjà allouées dans les collèges régionaux:

Collèges du SDEC :

Zone 1 : 99

Zone 2 : 120

Zone 3 : 114

Zone 4 : 111

Collèges privés :

Zone 1 : 810

Zone 2 : 360

Zone 3 : 390

Zone 4 : 228

Collèges d'état :

Zone 1 : 506

Zone 2 : 326

Zone 3 : 211

Zone 4 : 350

Total : 3625

Ile Maurice

Berguitta - Premier «gros cyclone» des moins de 20 ans ?

La menace Berguitta est bien là. Sur les réseaux sociaux, chacun y va de sa propre théorie et… Plus »

Copyright © 2017 L'Express. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.