13 Décembre 2017

Madagascar: Acharnement contre les élus TIM - Mise en garde de Ravalo contre le régime

L'ancien président misera notamment sur les élus de son parti lors de la prochaine élection présidentielle.

Un anniversaire placé sous le signe du rassemblement. C'est le moins qu'on puisse dire de la célébration du 68e anniversaire de l'ancien président Marc Ravalomanana qui s'est déroulée hier au Magro de Tanjombato. La foule a été au rendez-vous. Les partisans du président national du TIM se sont fortement mobilisés pour démontrer que leur solidarité reste sans faille à l'approche des élections de 2018. Certains des anciens compagnons de lutte de Marc Ravalomanana étaient également présents hier à Tanjombato, pour ne citer que l'ancien président de l'Assemblée nationale Mahafaritsy Samuel Razakanirina, l'ancien président du Sénat Rajemison Rakotomaharo et l'ancien président de sa mouvance (sous la transition de Rajoelina) Fetison Rakoto Andrianirina.

La présence du dirigeant du CRN (Comité pour la Réconciliation Nationale) Tabera Randriamanantsoa a été aussi signalée. Marc Ravalomanana se veut rassembleur dans son discours. Rassembleur à l'endroit d'autres forces politiques dont la plupart évoluent actuellement au sein du Comité de Vigilance Démocratique pour les Elections (CVDE). Et rassembleur envers ses propres partisans au sein du TIM. Quant à ces derniers, l'ancien président a lancé hier un appel à l'union. « Unissons-nous ! Soyons disciplinés ! », a-t-il martelé.

Détermination. Marc Ravalomanana a confirmé hier sa détermination à reconquérir le pouvoir par les urnes en 2018. A ce propos, il a lancé une ferme mise en garde à l'endroit du régime en place qui essaie de s'acharner contre certains maires élus sous les couleurs du TIM. Par ailleurs, le président national du « Tiako I Madagasikara » a promis de faire encore plus qu'il a déjà entrepris durant ses précédents mandats lorsqu'il sera réélu à la magistrature suprême du pays. Sur la situation politique actuelle, Marc Ravalomanana a dénoncé la défaillance flagrante du régime dans la nomination de nos ambassadeurs à l'extérieur.

A noter que l'ancien président et son parti s'activent ces derniers temps dans les préparatifs des prochaines élections. Au Magro Behoririka, les militants du TIM s'organisent pour mobiliser les électeurs, notamment les jeunes, à vérifier leurs noms dans la liste électorale. A l'Hôtel Colbert à Antaninarenina, Marc Ravalomanana figure parmi les têtes pensantes du CVDE qui continue de faire pression sur le régime pour que celui-ci joue la transparence sur le processus d'élaboration des projets de loi organiques sur les élections.

Madagascar

Requête aux fins de déchéance de Hery R

Les députés de l'opposition persistent et signent en réclamant le départ de Hery… Plus »

Copyright © 2017 Midi Madagasikara. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.