12 Décembre 2017

Burkina Faso: Le Rendez-vous de Touba - Un espace de brassage culturel transfrontalier

Les rideaux sont tombés sur la 4e édition du festival socioculturel et sportif, Le Rendez-vous de Touba, le samedi 2 décembre 2017. Cette vitrine de la culture africaine a connu la participation de plusieurs troupes de danse et de chansons traditionnelles du Mali et du Burkina Faso.

La commune rurale de Madouba, dans la province de la Kossi, a connu une effervescence particulière le week end écoulé. Elle était le point de convergence des hommes de culture de l'ensemble des 10 communes de la province ainsi que des communes voisines du Mali. A noter que Madouba est une commune située à l'Ouest du Burkina et fait frontière avec la République du Mali. Dans la célébration de leur culture, les organisateurs ont associé leurs voisins du Mali, qui sont du reste leurs cousins. Il faut dire que le Rendez-vous de Touba se veut un cadre d'expression de la culture africaine. Et son promoteur, Servace Maryse Dabou, nourrit l'ambition de voir un jour, se produire sur une même scène, des troupes culturelles de Touba Mali, Touba Sénégal, Touba Côte d'Ivoire, Touba Guinée ainsi que Touba-Burkina Faso. C'est donc un cadre d'intégration par excellence que prône ce rendez-vous culturel annuel.

A la cérémonie de clôture qui a permis de découvrir les lauréats de la compétition en chanson et danse traditionnelles de cette 4e édition, tous les intervenants ont salué l'esprit qui sous-tend cet évènement. Pour le chef du village de Touba-Mali, ce rendez-vous ne devrait lui être conté. C'est pour cela qu'il a tenu à être présent. Dans son adresse aux festivaliers, il salué les initiateurs du Rendez-vous de Touba et interpellé les autorités administratives et politiques, les chefs de village, ainsi que les populations des pays-frères que sont le Mali et le Burkina Faso, à faire de cet évènement leur affaire, car, il y va de la bonne cohabitation entre frères de pays limitrophes. Pour le chef de Bénéna, commune du Mali qui fait frontière avec la commune de Madouba (Burkina Faso), ce festival est le témoignage de la franche collaboration et cohabitation entre les frères et sœurs de la sous-région. «Il marque une appartenance familiale fondée sur les mêmes valeurs et les mêmes traditions», a-t-il dit. Dans son message, le maire de la commune de Madouba, Israël Dabou, a indiqué que la forte mobilisation témoigne de l'attachement de tous au brassage des peuples, à l'épanouissement de cette jeunesse fière de se retrouver, fière de sa patrie et fière de ce qu'elle a de plus précieux à partager avec le monde : la culture. Paraphrasant Aimé Césaire, il dira que «la culture, c'est ce qui répond à l'homme lorsqu'il se demande ce qu'il fait sur terre». Autrement dit, la culture est le déterminant-clé de notre identité, voire de notre existence. Pour le préfet de Madouba qui représentait le gouverneur de la Boucle du Mouhoun, président de la cérémonie, «nul doute que l'intégration est en marche à partir de Touba».

Pour lui, la population de Madouba a le devoir de s'impliquer davantage dans le succès de cet évènement, afin de faire de Touba, une plaque tournante de l'intégration africaine. Par ailleurs, il a lancé un appel à l'endroit des structures qui font la promotion de ces valeurs africaines de jeter un regard sur ce festival qui prône le vivre-ensemble.

Au palmarès des compétitions en chanson et danse traditionnelles, le jury, présidé par Christophe Dembélé, a choisi de primer que deux catégories, à savoir le Badinabadon et le yéyé. En Badinabadon (danse dafing), les vedettes de l'édition 2017 sont les femmes de Pia 2. Elles sont suivies de Kolonkan et de Bankoumani. En danse yéyé, la première place est revenue au village de Touba, suivi de Poro et Bokuy. Pour encourager les efforts des uns et des autres, toutes les troupes participantes ont reçu des prix. La 4e édition du Rendez-vous de Touba était placée sous le parrainage du ministre des Affaires étrangères, de la Coopération et des Burkinabè de l'extérieur, Alpha Barry.

Burkina Faso

Crise scolaire - Le Faso Autrement apporte son soutien aux enseignants

«Le Secrétariat Exécutif Permanent (SEP) du Parti le Faso Autrement s'est réuni en session… Plus »

Copyright © 2017 Sidwaya. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.