13 Décembre 2017

Congo-Kinshasa: Bunia - 4 morts lors d'une attaque des Maï-Maï Simba Manu

Des Maï-Maï Simba Manu ont attaqué samedi dernier un carré minier situé dans le village Mabuo, chefferie de Babila Babombi, territoire de Mambasa, à plus de 180 km au sud-ouest de Bunia. Le bilan fait état de quatre morts et quarante-six personnes enlevées, a indiqué mardi 12 décembre l'ONG des droits de l'homme Convention pour le développement des peuples forestiers (CODEPEF).

Les quatre personnes sont mortes noyées dans la rivière Ituri, leur pirogue ayant chaviré pendant qu'elles fuyaient l'attaque des miliciens. Les quarante-six personnes, dont deux femmes, ont été utilisées pour transporter les biens pillés par les assaillants à Mabuo.

Le commandant second de la 31e brigade des FARDC basée à Mambasa, le colonel Philippe Fwata, confirme la nouvelle, reconnaissant que les forces loyalistes sont intervenues au regard de la distance qui sépare leur position du village de Mabuo.

Congo-Kinshasa

Diplomatie - L'ambassade du Nigeria à Kinshasa récupère sa résidence à Gombe

La propriété querellée avait été, selon des sources proches de la… Plus »

Copyright © 2017 Radio Okapi. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.