14 Décembre 2017

Tunisie: Iheb Mbarki, opéré samedi prochain

Touché il y a une semaine face à la JSK lors du match comptant pour la 13e journée du championnat, Iheb Mbarki souffre d'une lésion au niveau des ligaments croisés. Il sera opéré samedi et devra, dès lors, observer une longue période de repos.

A ce jour, on ne sait pas encore combien de temps Mbarki restera éloigné des terrains. Ce qui est sûr, le latéral droit « sang et or » en aura au moins pour trois mois de repos minimum. Et s'il veut guérir des ligaments sans séquelles, il faut qu'il suive à la lettre le programme de remise en condition que lui prescrira le médecin de l'équipe. Le problème avec ce genre de blessure, c'est qu'il ne pourra pas retrouver ses prouesses dans l'immédiat.

Une trêve qui tombe à pic

Pour les trois prochains matches, Faouzi Benzarti n'aura donc pas vraiment le choix : il doit pallier l'absence de Mbarki. Fort probablement, c'est Ghailane Chaâlali qui s'acquittera de cette mission.

Une chose est sûre, la trêve hivernale tombe à pic. En effet, les joueurs « sang et or » ont besoin de se reposer après le marathon de l'été où ils avaient disputé la Coupe arabe des clubs champions et la phase des poules de la Ligue des champions. Ils ont enchaîné, par la suite, avec le championnat national et n'ont donc pas eu droit au repos, même pas une petite pause. Et comme le rythme du championnat de Tunisie était saccadé à cause des arrêts répétitifs, cela n'a fait qu'empirer les choses.

Ce dernier mois, six joueurs se sont blessés, à savoir Chamseddine Dhaouadi, Adem Rejaïbi, Haythem Jouini, Yassine Khénissi, Ali Machani et Iheb Mbarki.

Des absences qui ont obligé le staff technique à apporter des changements à son onze de départ et pas seulement, puisqu'on a vu des joueurs changer de registre, en particulier Fakhreddine Ben Youssef, aligné en pointe de l'attaque.

Si la nature des blessures diffère d'un joueur à l'autre, la cause est la même : la fatigue. Outre les blessures, la direction du club a besoin de l'arrêt de la compétition pour faire le bilan de l'entraîneur et décider du maintien ou pas de Faouzi Benzarti. Lui aussi a besoin d'un temps de répit pour évacuer le stress cumulé depuis l'élimination en Ligue des champions.

Copyright © 2017 La Presse. Droits de reproduction et de diffusion réservés. Distribué par AllAfrica Global Media (allAfrica.com). Pour toute modification, demande d'autorisation de reproduction ou de diffusion, contactez directement le propriétaire des droits en cliquant ici.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 140 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.